Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Une femme fume une cigarette

AFP Video02/10/2012 à 03:43

Le jour même où les fumeurs ont dû débourser 40 centimes de plus pour un paquet, le gouvernement a annoncé un relèvement des taxes sur le tabac en 2013, qui se traduira par une hausse des prix, mais il veut aussi inciter les industriels à délaisser les produits les moins chers.Certains fumeurs ont dû tousser ce lundi en allant acheter leurs paquets de cigarettes. Tous sont vendus 40 centimes de plus, soit une hausse de 6,5% à 7% suivant les marques. Le tabac à rouler a augmenté de 60 centimes les 30 grammes (+10%).La hausse avait été prévue par l'ancien gouvernement et a été confirmée par le nouveau.Mais, hasard du calendrier, ce lundi était aussi jour de présentation du projet de budget de la Sécurité sociale pour 2013, qui prévoit également une hausse des taxes, au 1er juillet prochain, qui se traduira immédiatement par une hausse des prix."L'an prochain, il y aura une augmentation de la fiscalité, qui, selon toute vraisemblance, va se traduire par une augmentation des prix", a indiqué le ministre du Budget, Jérôme Cahuzac."Au 1er juillet, il y aura un relèvement des droits à la consommation à 64,7% contre 64,25%" aujourd'hui, a précisé le ministre lors d'une conférence de presse."Dès lors qu'il y a une augmentation de la fiscalité, soit les fabricants intègrent la totalité de cette augmentation à leur détriment -c'est rarement le cas-", soit "il y a naturellement un report sur les prix", a poursuivi M. Cahuzac.Interrogé sur le montant de la hausse à attendre, le ministre a renvoyé la balle aux fabricants, seuls décisionnaires en la matière.De source proche du dossier, on évalue la nouvelle augmentation du prix du paquet de cigarettes à 30 centimes (+4,5%) et à plus de 60 centimes (environ 10%) pour les paquets de tabac à rouler.Un tabac plus cher pour dissuader les jeunes Cette annonce constitue pour les buralistes "une double provocation", a estimé Pascal Montredon, président des buralistes.Sur le fond, a-t-il dit, cela revient à procéder à "deux hausses en moins d'un an". Cette méthode appliquée en 2003/2004, avait, en quelques mois, renchéri les cigarettes de 40%, ce qui avait "précipité la disparition de 6.000 points de vente (et près de 22.000 emplois)", a rappelé M. Montredon.Il a souligné que "cette annonce n'est accompagnée d'aucune mesure pour renforcer la lutte contre le marché parallèle", y voyant cette fois une "provocation sur la forme".Phénomène apparu en 2003/2004, le marché parallèle (cigarettes achetées légalement à l'étranger ou illégalement à l'étranger, sur internet ou dans la rue) représente 20% des cigarettes fumées en France.Cette augmentation des droits de consommation passe par un relèvement de la "part spécifique", permettant de taxer davantage les cigarettes les moins chères et le tabac à rouler, qui sont "des produits d'entrée dans le tabagisme, notamment pour les jeunes", a-t-on précisé de source proche du dossier.En taxant davantage les produits les moins chers, le gouvernement veut pousser les industriels à délaisser ces produits au profit des cigarettes les plus chères et donc les moins accessibles aux jeunes, a-t-on ajouté. Actuellement, l'ensemble des taxes, y compris la TVA, représente plus de 80% du prix d'un paquet."Les mesures sur le tabac apporteront 250 millions (d'euros) en année pleine dont 125 millions en 2013", précise le gouvernement dans son dossier de presse.Par ailleurs, le gouvernement va harmoniser la fiscalité de tous les produits du tabac (cigarettes, cigarillos et tabac à rouler), de manière "à ce que ces augmentations de prix n'aboutissent pas à un déport de la consommation" vers le tabac à rouler et les cigarettes les moins chères, a expliqué M. Cahuzac.


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.