Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Banque Centrale Européenne (BCE)  - page 80

La Banque Centrale Européenne (BCE) a été créée en 1998 et son siège est basé à Francfort -sur-le-Main en Allemagne. C'est la principale institution monétaire de l'Union Européenne. Elle a pour rôle de gérer la monnaie unique, assurer la stabilité des prix et applique la politique économique et monétaire de l'Union Européenne. Elle dispose des mêmes prérogatives qu'une banque centrale classique mais son champs d'intervention concerne les pays intégrés dans la zone Euro. La BCE fixe les taux d'intérêts auxquels elle prête aux banques commerciales de la zone Euro. Elle veille également à la sécurité et la solidité du système bancaire européen. La BCE travaille en collaboration avec les banques centrales nationales des pays de l'Union Européenne et supervise leur collaboration au sein de l'eurosystème.

  • information fournie par Reuters10.09.201912:04

    PARIS, 10 septembre (Reuters) - La Banque centrale européenne (BCE), qui devrait annoncer jeudi un ensemble de mesures d'assouplissement, serait bien inspirée d'en garder quelques unes en réserve, dit-on chez BNP Paribas. Dans un contexte de ralentissement de la croissance dans la zone euro et d'incertitudes politiques persistantes, sans oublier une inflation qui refuse de décoller vers son objectif, l'institution de Francfort a clairement fait savoir qu'elle prendrait toutes les mesures nécessaires pour soutenir l'activité et stimuler les prix

  • information fournie par Le Cercle des économistes10.09.201909:25
    14

    La Banque centrale européenne prépare un ensemble de mesures pour continuer de soutenir l'économie du Vieux Continent. Ces mesures incluent une baisse des taux d'intérêt mais prévoient des compensations pour les effets des taux négatifs sur les banques

  • information fournie par Le Revenu10.09.201907:48
    3

    Face à la faiblesse persistante de l’inflation, «Super Mario» devrait annoncer un paquet de mesures de soutien, dont une baisse du taux de dépôt et une relance des rachats d’actifs. Ce dernier stimulus n’est toutefois pas totalement acquis face aux réticences de plusieurs membres de l’institution

  • information fournie par Boursorama09.09.201911:18

    Munsbach, 9 septembre 2019 - La croissance économique dans la zone euro reste relativement faible. Si la France et l'Espagne ont obtenu des résultats relativement bons cette année, l'Allemagne et l'Italie ont toutes deux enregistré des résultats inférieurs

  • information fournie par Reuters04.09.201919:08

    BRUXELLES, 4 septembre (Reuters) - La commission des Affaires économiques du Parlement européen a annoncé mercredi avoir voté en faveur de la désignation de Christine Lagarde à la présidence de la Banque centrale européenne (BCE). Le résultat de ce vote devra être confirmé par l'ensemble du l'assemblée lors d'un vote prévu dans deux semaines

  • information fournie par Reuters04.09.201911:08
    1

    FRANCFORT, 4 septembre (Reuters) - L'économie de la zone euro est confrontée à des défis à court terme et une politique monétaire très accommodante pour une période prolongée est donc nécessaire de la part de la Banque centrale européenne (BCE), a déclaré mercredi Christine Lagarde qui doit succéder en novembre à Mario Draghi à la tête de l'institution. Si des mesures non conventionnelles sont nécessaires pour stimuler la croissance, la BCE doit aussi être attentive aux effets secondaires négatifs de tels instruments, a-t-elle ajouté lors d'une intervention devant la commission des Affaires économiques du Parlement européen

  • information fournie par France 2404.09.201910:16

    La future présidente de la Banque centrale européenne, Christine Lagarde, passe son premier test public ce mercredi devant le Parlement européen, dans une période économique troublée. Dans quel contexte va-t-elle prendre la tête de l'institution monétaire ? Quels sont les principaux défis qui l'attendent ? Les explications dans l'info éco

  • information fournie par Reuters04.09.201908:45

    * Données de l'enquête: * https://amers1.apps

  • information fournie par Reuters02.09.201910:40
    6

    FRANCFORT (Reuters) - Une large acceptation de la cryptomonnaie Libra projetée par Facebook pourrait aller jusqu'à ébranler la capacité de la Banque centrale européenne (BCE) à mener à bien sa politique monétaire, créant un risque potentiel pour l'euro, a dit lundi Yves Mersch, l'un des membres du directoire de l'institution. "En fonction du degré d'acceptation du Libra et du référencement de l'euro dans son panier de réserve, cela pourrait limiter le pouvoir de contrôle de la BCE sur l'euro, perturber le mécanisme de transmission de la politique monétaire en affectant la position des banques de la zone euro en matière de liquidités et miner le rôle international de la monnaie unique, par exemple en réduisant la demande", a-t-il déclaré

  • information fournie par Reuters02.09.201909:26

    FRANCFORT, 2 septembre (Reuters) - Une large acceptation de la cryptomonnaie Libra projetée par Facebook FB.O pourrait aller jusqu'à ébranler la capacité de la Banque centrale européenne (BCE) à mener à bien sa politique monétaire, créant un risque potentiel pour l'euro, a dit lundi Yves Mersch, l'un des membres du directoire de l'institution

  • information fournie par Reuters30.08.201913:12
    1

    BRUXELLES (Reuters) - L'inflation dans la zone euro est restée stable en août, à 1,0% sur un an, montre la première estimation publiée vendredi par Eurostat, ce qui tend à conforter les anticipations de nouvelles mesures d'assouplissement monétaire de la Banque centrale européenne (BCE) dès sa prochaine réunion en septembre. Le chiffre d'août, conforme aux attentes des économistes interrogés par Reuters, reste bien en dessous de l'objectif d'une hausse légèrement inférieure à 2% sur un an fixé par la BCE

  • information fournie par Reuters30.08.201912:58

    (Actualisé avec contexte, chômage) BRUXELLES, 30 août (Reuters) - L'inflation dans la zone euro est restée stable en août, à 1,0% sur un an, montre la première estimation publiée vendredi par Eurostat, ce qui tend à conforter les anticipations de nouvelles mesures d'assouplissement monétaire de la Banque centrale européenne (BCE) dès sa prochaine réunion en septembre. Le chiffre d'août, conforme aux attentes des économistes interrogés par Reuters, reste bien en dessous de l'objectif d'une hausse légèrement inférieure à 2% sur un an fixé par la BCE

  • information fournie par Reuters30.08.201908:45

    30 août (Reuters) - Principales déclarations des responsables de la Banque centrale européenne (BCE) depuis la réunion de politique monétaire du 25 juillet : * TROP TÔT POUR UN VASTE SOUTIEN MONÉTAIRE-LAUTENSCHLÄGER 30 août - Le moment n'est pas venu pour la Banque centrale européenne d'envisager un "vaste ensemble" de mesures de soutien monétaire face aux incertitudes économiques croissantes dans la zone euro, a déclaré Sabine Lautenschläger. Dans une interview réalisée mercredi par Market News, cette membre du directoire de la BCE dit que, malgré l'impact des chocs politiques tels que les tensions commerciales et le Brexit et la tendance négative du secteur industriel en Allemagne, il existe des signaux positifs sur le marché du travail et sur la résistance de la croissance économique de la zone euro

  • information fournie par Reuters29.08.201917:22
    8

    FRANCFORT (Reuters) - La Banque centrale européenne (BCE) doit être prête à agir face à un contexte difficile et elle dispose encore de marges de manoeuvre lui permettant de réduire les taux d'intérêt, même si cela peut constituer un défi en matière de stabilité financière, a déclaré sa future présidente, Christine Lagarde. Elle a ajouté qu'un examen plus large de la manière dans la politique monétaire est conçue était peut-être nécessaire

  • information fournie par Reuters29.08.201917:19

    (Actualisé avec précisions, nouvelles citations) FRANCFORT, 29 août (Reuters) - La Banque centrale européenne (BCE) doit être prête à agir face à un contexte difficile et elle dispose encore de marges de manoeuvre lui permettant de réduire les taux d'intérêt, même si cela peut constituer un défi en matière de stabilité financière, a déclaré sa future présidente, Christine Lagarde. Elle a ajouté qu'un examen plus large de la manière dans la politique monétaire est conçue était peut-être nécessaire

  • information fournie par Reuters28.08.201913:53

    28 août (Reuters) - Les banques basées au Royaume-Uni auront transféré environ 1.300 milliards d'euros d'actifs vers la zone euro d'ici à la sortie du pays de l'Union européenne, a déclaré mercredi Andrea Enria, président de l'Autorité bancaire européenne (ABE), à la chaîne finlandaise Yle

  • information fournie par Reuters27.08.201915:12

    27 août (Reuters) - Principales déclarations des responsables de la Banque centrale européenne (BCE) depuis la réunion de politique monétaire du 25 juillet : * DE GUINDOS-L'ÉVOLUTION DES MARCHÉS NE REMPLACE PAS LE JUGEMENT 27 août - La BCE doit adopter une attitude critique vis-à-vis des anticipations des marchés concernant sa politique monétaire et doit fonder ses décisions sur des données économiques et non financières, a déclaré mardi Luis de Guindos, le vice-président de l'institution. "Notre politique monétaire dépend des indicateurs, non des marchés: les indications sur les anticipations de marché ne peuvent pas remplacer le jugement politique", a-t-il dit lors d'une conférence à Manchester

  • information fournie par Reuters22.08.201915:25

    par Balazs Koranyi FRANCFORT (Reuters) - Les responsables de la Banque centrale européenne (BCE) ont exprimé lors de leur réunion du mois dernier la crainte que la croissance soit encore plus faible que prévu et un "paquet" de mesures pourrait être plus efficace pour combattre le ralentissement qu'une série de mesures ponctuelles, montre le compte rendu des débats publié jeudi. Face à la faiblesse de la croissance et de l'inflation depuis plusieurs mois, le président de la BCE Mario Draghi a quasiment promis de nouvelles mesures de stimulation de l'économie dès le mois de septembre et une série de mauvais indicateurs de conjoncture depuis la réunion des 24 et 25 juillet n'a fait que renforcer la nécessité d'un tel soutien

  • information fournie par Reuters22.08.201915:20

    (Actualisé avec précisions) par Balazs Koranyi FRANCFORT, 22 août (Reuters) - Les responsables de la Banque centrale européenne (BCE) ont exprimé lors de leur réunion du mois dernier la crainte que la croissance soit encore plus faible que prévu et un "paquet" de mesures pourrait être plus efficace pour combattre le ralentissement qu'une série de mesures ponctuelles, montre le compte rendu des débats publié jeudi. Face à la faiblesse de la croissance et de l'inflation depuis plusieurs mois, le président de la BCE Mario Draghi a quasiment promis de nouvelles mesures de stimulation de l'économie dès le mois de septembre et une série de mauvais indicateurs de conjoncture depuis la réunion des 24 et 25 juillet n'a fait que renforcer la nécessité d'un tel soutien

  • information fournie par Reuters22.08.201914:15

    par Balazs Koranyi FRANCFORT, 22 août (Reuters) - Les responsables de la Banque centrale européenne (BCE) ont exprimé lors de leur réunion du mois dernier la crainte que la croissance soit encore plus faible que prévu et un "paquet" de mesures pourrait être plus efficace pour combattre le ralentissement qu'une série de mesures ponctuelles, montre le compte rendu des débats publié jeudi. Face à la faiblesse de la croissance et de l'inflation depuis plusieurs mois, le président de la BCE Mario Draghi a quasiment promis de nouvelles mesures de stimulation de l'économie dès le mois de septembre et une série de mauvais indicateurs de conjoncture depuis la réunion des 24 et 25 juillet n'a fait que renforcer la nécessité d'un tel soutien