Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Mobilisation au Mont-Saint-Michel contre la hausse de 40% du prix du parking

AFP Video04/04/2013 à 00:44

Entre 200 et 300 personnes, commerçants, salariés, guides ou élus du Mont-Saint-Michel ont manifesté mercredi près du rocher où la plupart des boutiques ont baissé le rideau pendant deux heures, pour protester contre la hausse de 40% du prix du parking pour le public, rendu gratuit mercredi par les manifestants.

Les élus du syndicat mixte du Mont-Saint-Michel ont entériné dans l'après-midi, à 16 voix pour et six contre, une hausse du prix du parking à 12 euros à compter du 3 juin contre 8,50 euros aujourd'hui.

Cette augmentation de 41% est le fruit d'une négociation entre Laurent Beauvais, président PS de la Basse-Normandie et du syndicat mixte, et Veolia, à qui a été confiée la gestion du parking pour les touristes sur la côte et leur acheminement au mont avec des navettes.

M. Beauvais avait justifié la hausse par le fait qu'à compter du 3 juin, les navettes de Veolia partiront du parking alors qu'actuellement les touristes doivent marcher au moins 900 mètres avant de les emprunter.

"Dans cette négociation, il y a un grand gagnant, c'est Veolia, et pour l'instant un perdant, c'est le Mont-Saint-Michel", a déclaré mercredi matin le maire DVD du Mont-Saint-Michel, Eric Vannier, qui est aussi le Pdg du groupe Mère Poulard, lors d'une première manifestation de 150 personnes au pied du rocher.

Son grand rival commercial, Jean-Yves Vételé, le président du groupe Sodetour, participait également à la manifestation.

"Veolia égale racket", "le Mont au péril des navettes", pouvait-on lire sur des banderoles.

M. Vételé et M. Vannier, qui refusent un parking à plus de 10 euros, affirment que Véolia va "toucher 30 millions d'euros en huit ans" avec la réorganisation de l'accès au mont.

Le parcours supplémentaire des navettes depuis le parking représente un coût d'un peu plus de 4 M EUR dont 1,3 financés par les collectivités, selon Laurent Beauvais.

"On avait dit: ce serait bien que le tarif du parking reste inférieur à 10 euros. Mais les collectivités ne peuvent pas aller au delà" de 1,3 ME, a soutenu M. Beauvais lors d'une conférence de presse, estimant que le tarif d'accès au mont sera comparable à celui du château de Versailles ou de la tour Eiffel.

"Ceux qui disent +Veolia empoche+, ce n'est pas sérieux, qu'ils disent comment ils atteignent l'équilibre économique", a ajouté Maria Vadillo, vice-présidente du syndicat mixte et de la région Bretagne.

Dans l'après-midi, les commerçants du mont ont pour la plupart fermé boutique pendant deux heures - du jamais vu, selon le maire et un guide conférencier - pour se rendre à Ardevon, à quelques km du mont, où s'est réuni le syndicat mixte.

"On veut rentrer, on veut rentrer", ou "Beauvais démission" ont clamé les manifestants, qui ont brièvement tenté de s'introduire par la force à la réunion, "publique" en théorie, selon le maire du Mont-Saint-Michel. Ils ont ensuite lancé des oeufs sur le bâtiment, a constaté une journaliste de l'AFP.

"Patrimoine mondial, patrimoine pour tous", pouvait-on lire alors sur les pancartes de manifestants. La police en a alors recensé 230, les organisateurs 300.

M. Beauvais est sorti de la réunion du syndicat mixte sous les huées et a été la cible d'un oeuf.

Sur le rocher, l'abbaye, gérée par l'Etat, était fermée car deux tiers de ses agents étaient en grève, selon les Monuments nationaux.

Et quelques dizaines de salariés du mont, guides ou serveurs, ont distribué des tracts et ont permis aux touristes de se garer sans payer.

Depuis le 28 avril 2012, dans le cadre des travaux de désensablement du Mont-Saint-Michel, les touristes ne peuvent plus se garer au pied du mont. Ils doivent le faire 2 à 3 km plus loin sur la côte et prendre ensuite une navette. Le prix du parking inclut celui de la navette.

Le maire du Mont-Saint-Michel a été condamné récemment pour prise illégale d'intérêt mais il a fait appel.


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.