1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Grand débat national

Le grand débat national a été lancé le 15 janvier et a pris fin le 15 mars 2019. Initié par le Président de la République, Emmanuel Macron afin de trouver une sortie à la crise des gilets jaunes, il a été l'occasion pour l'exécutif de rencontrer les élus locaux. Le chef de l'Etat a également participé à de nombreux débats locaux et échanges avec les citoyens. Les thèmes abordés ont été très variés : fiscalité, dépenses publiques, écologie. Les applications concrètes concernant ce qui a pu être discuté ou débattu sont encore à déterminer.

  • Reuters12.09.201919:04
    9

    PARIS (Reuters) - Satisfait des résultats du "grand débat national" organisé en janvier lors de la crise des "Gilets jaunes", Emmanuel Macron entend poursuivre sur cette voie dans l'"acte II" de son quinquennat en organisant des concertations et en consultant les Français sur des sujets comme les retraites ou le climat. Six mois après la fin de la première concertation nationale, qualifiée d'"inédite" à l'époque, le chef de l'Etat a renoué avec l'exercice mardi lors d'un débat de deux heures consacré à la lutte contre la pauvreté à Bonneuil-sur-Marne (Val-de-Marne) et devrait continuer sur cette lancée dans les prochains mois

  • Reuters12.09.201917:21

    * Il a renoué avec l'esprit du grand débat mardi près de Paris * Consultation citoyenne sur les retraites à l'automne * Consultation sur les pesticides, convention climat PARIS, 12 septembre (Reuters) - Satisfait des résultats du "grand débat national" organisé en janvier lors de la crise des "Gilets jaunes", Emmanuel Macron entend poursuivre sur cette voie dans l'"acte II" de son quinquennat en organisant des concertations et en consultant les Français sur des sujets comme les retraites ou le climat. Six mois après la fin de la première concertation nationale, qualifiée d'"inédite" à l'époque, le chef de l'Etat a renoué avec l'exercice mardi lors d'un débat de deux heures consacré à la lutte contre la pauvreté à Bonneuil-sur-Marne (Val-de-Marne) et devrait continuer sur cette lancée dans les prochains mois

  • Ecorama20.08.201917:10
    29

    Réforme de la fonction publique, âge de départ à la retraite, sortie du grand débat, justice fiscale, suppression de la redevance télé : Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT, réagit à l'actualité. Rediffusion de l'émission Ecorama du 29 mars 2019, présenté par David Jacquot sur boursorama

  • Reuters26.04.201916:53

    * Berger (CFDT) voit une "porte ouverte", avec des réserves * Critiques sur un manque d'engagement pour le climat * Le Medef s'inquiète du financement des mesures (Actualisé avec FO, Medef, Médiamétrie) PARIS, 26 avril (Reuters) - "Porte ouverte" ou "mascarade", opposition et syndicats étaient partagés vendredi sur les mesures annoncées par Emmanuel Macron dans l'espoir d'éteindre la contestation des "Gilets jaunes", mais tous les ont jugées imprécises, voire un peu courtes, notamment sur l'écologie. Le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, qui avait appelé à un "Grenelle" du pouvoir d'achat et regretté un manque de dialogue du chef de l'Etat avec les organisations intermédiaires, s'est placé dans une position constructive, à défaut d'être enthousiaste

  • Reuters26.04.201910:19
    6

    PARIS (Reuters) - "Porte ouverte" ou "mascarade", opposition et syndicats sont partagés vendredi sur les mesures présentées par Emmanuel Macron dans l'espoir d'éteindre la contestation des "Gilets jaunes", mais tous s'accordent pour les juger imprécises, voire un peu courtes, notamment sur l'écologie. Le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, qui avait appelé à la tenue d'un "Grenelle" du pouvoir d'achat pour répondre aux "Gilets jaunes" et regretté un manque de dialogue du chef de l'Etat avec les organisations intermédiaires, s'est placé vendredi dans une position constructive, à défaut d'être enthousiaste

  • Reuters26.04.201910:07

    * Berger (CFDT) voit une "porte ouverte", avec des réserves * Critiques sur un manque d'engagement pour le climat PARIS, 26 avril (Reuters) - "Porte ouverte" ou "mascarade", opposition et syndicats sont partagés vendredi sur les mesures présentées par Emmanuel Macron dans l'espoir d'éteindre la contestation des "Gilets jaunes", mais tous s'accordent pour les juger imprécises, voire un peu courtes, notamment sur l'écologie. Le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, qui avait appelé à la tenue d'un "Grenelle" du pouvoir d'achat pour répondre aux "Gilets jaunes" et regretté un manque de dialogue du chef de l'Etat avec les organisations intermédiaires, s'est placé vendredi dans une position constructive, à défaut d'être enthousiaste

  • Le Point26.04.201906:40

    En novembre, les ronds-points se coloraient de jaune et leurs occupants pointaient d'un doigt furibond les élites responsables de leur déclassement ; en banlieue aujourd'hui, on vit côte à côte, mais certainement plus ensemble ; à l'école, à l'université, depuis plusieurs années désormais, on remet en question l'histoire, les sciences? Bref, la France se fragmente, clament Jérôme Fourquet et bien d'autres, mais le chef de l'État, lui, croit encore à « l'art d'être français ». Déconcertante naïveté ou idéal atteignable ?Pour répondre, écoutons-le : « Je veux redonner une espérance de progrès à chacun en demandant à chacun le meilleur de lui-même, en retrouvant l'art d'être français, être à la fois enraciné et universel

  • France 2425.04.201919:53

    Emmanuel Macron va s'exprimer lors d'une conférence de presse, un exercice inédit pour le chef de l'État qui ne s'était pas plié à cette tradition présidentielle. Après plusieurs mois de crise des gilets jaunes, il s'agit d'un rendez-vous crucial qui doit lui permettre de renouer un lien de confiance avec les Français

  • France 2425.04.201918:20

    Pouvoir d'achat, temps de travail, retraites.

  • Le Point25.04.201910:24
    3

    C'est l'heure de vérité pour Emmanuel Macron. Après avoir préféré reporter son allocution initialement prévue le 15 avril dernier, à la suite de l'incendie de la cathédrale Notre-Drame, le président de la République va s'exprimer jeudi 25 avril en soirée face à la presse

  • France 2424.04.201914:45

    Repoussées en raison de l'incendie de Notre-Dame, les annonces d'Emmanuel Macron suscitent beaucoup d'attente. Le chef de l'État les présentera lors d'une conférence de presse à l'Élysée, une tradition présidentielle à laquelle il ne s'était jusqu'à présent pas encore prêté

  • Reuters24.04.201913:57

    PARIS, 24 avril (Reuters) - Un séminaire de la majorité sera organisé lundi sur les suites du "grand débat national", a annoncé mercredi la porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye, à la veille de l'annonce des mesures visant à éteindre la crise des "Gilets jaunes". Les membres du gouvernement se réuniront avec des représentants de la majorité "avec pour objectif de mener la réflexion sur le calendrier et la méthodologie d'action mises en oeuvre pour traduire de manière concrète et opérationnelle l'ensemble des annonces et des chantiers", a-t-elle déclaré lors du compte rendu du conseil des ministres

  • France 2421.04.201922:08
    2

    Alexia Germont, présidente du think thank "France Audacieuse"

  • Reuters19.04.201917:55

    PARIS, 19 avril (Reuters) - Emmanuel Macron s'exprimera sur les conclusions du "grand débat national" jeudi lors d'une conférence de presse, a annoncé vendredi la présidence française. Le chef de l'Etat devait annoncer les mesures qu'il comptait prendre pour répondre à la crise des "Gilets jaunes" dans une déclaration diffusée lundi 15 avril à 20h00 sur les radios et les chaînes de télévision mais a renoncé en raison de l'incendie à Notre-Dame de Paris

  • France 2419.04.201916:50

    La diffusion de l'allocution d'Emmanuel Macron dans le cadre du grand débat national a été annulée à la suite de l'incendie de Notre-Dame-de-Paris. Mais certaines annonces ont filtré dans la presse, sans que l'Élysée ne confirme, ni n'infirme

  • France 2417.04.201912:31

    2019-04-17 12:08 Grand débat en France : les pistes retenues par Emmanuel Macron dévoilées

  • Reuters16.04.201915:58

    * L'Elysée "ne confirme ni ne commente les fuites" * Macron s'exprimera "en temps voulu" * L'exécutif concentré sur Notre-Dame (Actualisé avec informations de presse sur les annonces de Macron et réponse de l'Elysée) PARIS, 16 avril (Reuters) - Référendum d'initiative citoyenne (RIC) au niveau local et baisse "significative" de l'impôt sur le revenu pour les travailleurs : plusieurs médias ont dévoilé mardi les annonces détaillées selon eux par Emmanuel Macron dans une déclaration dont la diffusion prévue lundi à 20h00 a été annulée, en raison de l'incendie à Notre-Dame de Paris. La présidence de la République a fait savoir qu'elle "ne confirm ait ni ne comment ait les fuites dans la presse au sujet de la sortie du Grand débat national" et que le chef de l'Etat dévoilerait "en temps voulu" ces mesures censées répondre à la crise des "Gilets jaunes"

  • Reuters16.04.201914:42
    10

    PARIS (Reuters) - La présidence de la République a annoncé mardi qu'Emmanuel Macron s'exprimerait "en temps voulu" sur les mesures à venir pour répondre à la crise des "Gilets jaunes" et que la conférence de presse prévue mercredi était annulée en raison de l'incendie ayant partiellement détruit Notre-Dame de Paris. "Il faut respecter un temps de recueillement et avoir la responsabilité qui s'impose dans ce moment de grande émotion nationale", a déclaré l'Elysée dans un communiqué

  • Reuters16.04.201914:10

    PARIS, 16 avril (Reuters) - La présidence de la République a annoncé mardi qu'Emmanuel Macron s'exprimerait "en temps voulu" sur les mesures à venir pour répondre à la crise des "Gilets jaunes" et que la conférence de presse prévue mercredi était annulée en raison de l'incendie ayant partiellement détruit Notre-Dame de Paris. "Il faut respecter un temps de recueillement et avoir la responsabilité qui s'impose dans ce moment de grande émotion nationale", a déclaré l'Elysée dans un communiqué

  • France 2415.04.201914:47

    2019-04-15 14:02 Après le grand débat, quelles sont les pistes envisagées par Macron?

Les Risques en Bourse

Fermer