1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Grand débat national

Le grand débat national a été lancé le 15 janvier et a pris fin le 15 mars 2019. Initié par le Président de la République, Emmanuel Macron afin de trouver une sortie à la crise des gilets jaunes, il a été l'occasion pour l'exécutif de rencontrer les élus locaux. Le chef de l'Etat a également participé à de nombreux débats locaux et échanges avec les citoyens. Les thèmes abordés ont été très variés : fiscalité, dépenses publiques, écologie. Les applications concrètes concernant ce qui a pu être discuté ou débattu sont encore à déterminer.

  • Boursorama avec AFP Services04.10.201910:30
    21

    Le chef a lancé jeudi soir la consultation sur la réforme des retraites. "Il ne faut pas se mentir, il faudra cotiser plus", a-t-il martelé

  • AFP03.10.201912:11
    9

    Les échanges devraient durer plus de trois heures: Emmanuel Macron se rend à Rodez jeudi soir pour un "grand débat" consacré aux retraites, reprenant dans l'Aveyron le format privilégié utilisé pour répondre à la crise des "gilets jaunes".  Jeudi dernier, le chef de l'Etat avait annulé ce rendez-vous au dernier moment en apprenant la mort de l'ancien président Jacques Chirac

  • AFP02.10.201918:52
    8

    Après un report d'une semaine dû au décès de Jacques Chirac, Emmanuel Macron se rend à Rodez jeudi soir pour un "grand débat" consacré aux retraites, reprenant dans l'Aveyron le format privilégié utilisé pour apaiser la crise des "gilets jaunes". Jeudi dernier, le chef de l'Etat avait annulé ce rendez-vous au dernier moment en apprenant la mort de l'ancien président

  • Le Monde26.09.201909:12

    L'ancien porte-parole du gouvernement tenait la première réunion « quartiers libres », mercredi soir, dans un café à Paris. Vous avez aimé le grand débat d'Emmanuel Macron, le président en bras de chemise au milieu du public pour des séances de questions-réponses parfois interminables ? Vous allez adorer les « quartiers libres » de son émule Benjamin Griveaux

  • AFP26.09.201907:33
    7

    Emmanuel Macron est attendu jeudi à Rodez (Aveyron) pour débattre avec 500 Français de la future réforme des retraites et tenter de les rassurer sur ce dossier inflammable et emblématique de la seconde partie du quinquennat. A 18H30, le chef de l'Etat va retrouver, en entrant dans la salle des fêtes de la préfecture de l'Aveyron, l'ambiance du grand débat qu'il avait mené au début de l'année pour répondre au mouvement des "gilets jaunes"

  • AFP25.09.201918:02
    9

    Grand débat, acte 2: Emmanuel Macron donne jeudi le coup d'envoi de la concertation citoyenne sur les retraites, en reprenant dans l'Aveyron le format des réunions organisées après la crise des "gilets jaunes". Debout, micro à la main, le chef de l'Etat va véritablement lancer la "large consultation" qui doit s'étaler jusqu'à la fin de l'année sur cette réforme présentée comme la plus importante de la deuxième partie du quinquennat

  • Reuters12.09.201919:04
    9

    PARIS (Reuters) - Satisfait des résultats du "grand débat national" organisé en janvier lors de la crise des "Gilets jaunes", Emmanuel Macron entend poursuivre sur cette voie dans l'"acte II" de son quinquennat en organisant des concertations et en consultant les Français sur des sujets comme les retraites ou le climat. Six mois après la fin de la première concertation nationale, qualifiée d'"inédite" à l'époque, le chef de l'Etat a renoué avec l'exercice mardi lors d'un débat de deux heures consacré à la lutte contre la pauvreté à Bonneuil-sur-Marne (Val-de-Marne) et devrait continuer sur cette lancée dans les prochains mois

  • Reuters12.09.201917:21

    * Il a renoué avec l'esprit du grand débat mardi près de Paris * Consultation citoyenne sur les retraites à l'automne * Consultation sur les pesticides, convention climat PARIS, 12 septembre (Reuters) - Satisfait des résultats du "grand débat national" organisé en janvier lors de la crise des "Gilets jaunes", Emmanuel Macron entend poursuivre sur cette voie dans l'"acte II" de son quinquennat en organisant des concertations et en consultant les Français sur des sujets comme les retraites ou le climat. Six mois après la fin de la première concertation nationale, qualifiée d'"inédite" à l'époque, le chef de l'Etat a renoué avec l'exercice mardi lors d'un débat de deux heures consacré à la lutte contre la pauvreté à Bonneuil-sur-Marne (Val-de-Marne) et devrait continuer sur cette lancée dans les prochains mois

  • Le Parisien09.09.201922:47

    Le gouvernement a lancé ce lundi une vaste consultation publique sur les distances minimales à respecter entre habitations et zones d'épandage de pesticides, obligé d'anticiper sur son calendrier initial après les polémiques nées de tentatives de régulation locale par des maires. Cette consultation en ligne, d'une durée de trois semaines et ouverte à tous, porte sur les distances minimales à respecter entre habitations et zones d'épandage de produits phytosanitaires agricoles dans tous les départements où aucune charte locale n'aura été signée, a indiqué le ministère de l'Agriculture

  • Ecorama20.08.201917:10
    29

    Réforme de la fonction publique, âge de départ à la retraite, sortie du grand débat, justice fiscale, suppression de la redevance télé : Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT, réagit à l'actualité. Rediffusion de l'émission Ecorama du 29 mars 2019, présenté par David Jacquot sur boursorama

  • Le Parisien10.07.201906:00
    2

    À l'Elysée, on bombe le torse. Jeudi après-midi, Emmanuel Macron reçoit 400 personnes dans la salle des fêtes du palais présidentiel pour un « événement » (sic) avec les « diasporas africaines »

  • AFP Video10.06.201921:31
    3

    "J'ai parlé un peu d'art pendant les grands débats, mais pas assez": en visite à Ornans (Doubs) pour le bicentenaire de la naissance de Gustave Courbet, Emmanuel Macron répond aux questions de journalistes.

  • Le Parisien21.05.201922:04
    3

    Ils ont parfois oublié le chapeau à « impôts », le trait d'union à « rond-point » ou la lettre « e » à « situation sociale ». Certains ont confondu « coût » et « coup » ou « parti » et « partie »

  • Le Parisien06.05.201907:03
    1

    Pour lui aussi, c'est l'acte II du quinquennat qui commence.

  • Reuters26.04.201916:53

    * Berger (CFDT) voit une "porte ouverte", avec des réserves * Critiques sur un manque d'engagement pour le climat * Le Medef s'inquiète du financement des mesures (Actualisé avec FO, Medef, Médiamétrie) PARIS, 26 avril (Reuters) - "Porte ouverte" ou "mascarade", opposition et syndicats étaient partagés vendredi sur les mesures annoncées par Emmanuel Macron dans l'espoir d'éteindre la contestation des "Gilets jaunes", mais tous les ont jugées imprécises, voire un peu courtes, notamment sur l'écologie. Le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, qui avait appelé à un "Grenelle" du pouvoir d'achat et regretté un manque de dialogue du chef de l'Etat avec les organisations intermédiaires, s'est placé dans une position constructive, à défaut d'être enthousiaste

  • Reuters26.04.201910:19
    6

    PARIS (Reuters) - "Porte ouverte" ou "mascarade", opposition et syndicats sont partagés vendredi sur les mesures présentées par Emmanuel Macron dans l'espoir d'éteindre la contestation des "Gilets jaunes", mais tous s'accordent pour les juger imprécises, voire un peu courtes, notamment sur l'écologie. Le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, qui avait appelé à la tenue d'un "Grenelle" du pouvoir d'achat pour répondre aux "Gilets jaunes" et regretté un manque de dialogue du chef de l'Etat avec les organisations intermédiaires, s'est placé vendredi dans une position constructive, à défaut d'être enthousiaste

  • Reuters26.04.201910:07

    * Berger (CFDT) voit une "porte ouverte", avec des réserves * Critiques sur un manque d'engagement pour le climat PARIS, 26 avril (Reuters) - "Porte ouverte" ou "mascarade", opposition et syndicats sont partagés vendredi sur les mesures présentées par Emmanuel Macron dans l'espoir d'éteindre la contestation des "Gilets jaunes", mais tous s'accordent pour les juger imprécises, voire un peu courtes, notamment sur l'écologie. Le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, qui avait appelé à la tenue d'un "Grenelle" du pouvoir d'achat pour répondre aux "Gilets jaunes" et regretté un manque de dialogue du chef de l'Etat avec les organisations intermédiaires, s'est placé vendredi dans une position constructive, à défaut d'être enthousiaste

  • Le Point26.04.201906:40

    En novembre, les ronds-points se coloraient de jaune et leurs occupants pointaient d'un doigt furibond les élites responsables de leur déclassement ; en banlieue aujourd'hui, on vit côte à côte, mais certainement plus ensemble ; à l'école, à l'université, depuis plusieurs années désormais, on remet en question l'histoire, les sciences? Bref, la France se fragmente, clament Jérôme Fourquet et bien d'autres, mais le chef de l'État, lui, croit encore à « l'art d'être français ». Déconcertante naïveté ou idéal atteignable ?Pour répondre, écoutons-le : « Je veux redonner une espérance de progrès à chacun en demandant à chacun le meilleur de lui-même, en retrouvant l'art d'être français, être à la fois enraciné et universel

  • France 2425.04.201919:53

    Emmanuel Macron va s'exprimer lors d'une conférence de presse, un exercice inédit pour le chef de l'État qui ne s'était pas plié à cette tradition présidentielle. Après plusieurs mois de crise des gilets jaunes, il s'agit d'un rendez-vous crucial qui doit lui permettre de renouer un lien de confiance avec les Français

  • France 2425.04.201918:20

    Pouvoir d'achat, temps de travail, retraites.

Les Risques en Bourse

Fermer