Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Ligue des champions: le PSG face au Barça, son Everest et incomparable modèle

AFP Video02/04/2013 à 13:55

Transformé en profondeur par l'ambition et l'argent de ses propriétaires qataris, le Paris SG s'attaque mardi en quart de finale aller de la Ligue des champions à la meilleure équipe du monde, le FC Barcelone de Lionel Messi, avec lequel il rêve de rivaliser, peut-être même dès maintenant.

"Le Barça est le favori absolu depuis que la compétition a commencé. Ils ont tout ce qu'il est possible d'avoir", avait résumé Leonardo, le directeur sportif du PSG, à l'issue du tirage au sort.

La modestie est bien sûr obligatoire quand on s'apprête à affronter Messi, Iniesta, Xavi, Busquets, Piqué et les autres. Mais si le PSG n'a pas tout ce qu'il est possible d'avoir, il a Ibrahimovic, Pastore ou Thiago Silva, et c'est un faux modeste qui jouera mardi dans la cour des très grands, la seule qui intéresse vraiment cet ambitieux.

Dès leur arrivée à l'été 2011, les nouveaux dirigeants du club de la capitale s'étaient ainsi donné pour objectif de dénicher "le nouveau Messi" et de jouer un rôle majeur en C1 d'ici 2015.

L'heure est venue plus vite que prévu et la très excitante double confrontation (match retour le 10 avril au Camp Nou) entre ces deux protégés du Qatar -qui sponsorise le maillot du Barça- permettra déjà au PSG de s'étalonner par rapport au géant catalan.

Paris n'a plus joué à ce niveau depuis un autre siècle (1995 et un duel remporté face à... Barcelone) mais il compte pourtant dans ses rangs quelques joueurs habitués à ces altitudes, dont trois ont porté le maillot "blaugrana" (Ibrahimovic, Maxwell et Motta, qui sera forfait).

Leur présence doit contribuer à atténuer un déficit d'expérience qui sera notamment criant au milieu de terrain, où Lucas, Verratti, Matuidi et Pastore ont tous découvert la Ligue des Champions cette saison.

Matuidi et Jallet, eux, ont découvert la semaine dernière face à l'Espagne, avec l'équipe de France (défaite 1-0), la frustration de courir après un insaisissable ballon. C'était sans doute une bonne répétition avant le match du Parc.

Car si Carlo Ancelotti a promis de "mettre une équipe qui cherche à jouer au foot", il y a fort à parier que son arme principale sera le contre, grâce à la vitesse de Lucas ou Lavezzi et à la qualité de passe de Verratti, Pastore et "Ibra".

C'est une option qui implique infiniment de patience et de sérieux, mais qui peut payer. Le Barça, dont l'entraîneur Tito Vilanova, de retour après deux mois de traitement à New York, sera présent, n'a en effet "que" la 4e meilleure défense de son championnat.

Défendre et contrer, c'est ainsi que Chelsea avait sorti Barcelone en demi-finale la saison dernière, et c'est encore ainsi que l'AC Milan y avait cru au tour précédent, l'emportant 2-0 à l'aller avant d'exploser au retour (4-0).

Cette démonstration face aux Lombards avait porté la marque de Messi, auteur d'un doublé et d'une passe décisive, et l'Argentin sera forcément l'une des attractions du choc de mardi.

Sa très relative méforme n'aura pas duré plus de 15 jours, et c'est un quadruple Ballon d'Or au sommet (43 buts en 29 journées de Liga, 7 en Ligue des Champions) que Thiago Silva tentera de maîtriser.

Les deux équipes se présentent à ce sommet en leaders de leurs championnats, mais c'est paradoxalement le favori barcelonais qui a semblé avoir le plus la tête ailleurs ce week-end, avec un nul 2-2 contre le Celta Vigo, quand le PSG dominait Montpellier, champion en titre, avec beaucoup de sérieux vendredi (1-0).

A l'heure de commenter le tirage au sort de ce quart de finale, Leonardo avait parlé du match "le plus difficile possible". Mais il avait aussi évoqué "une fête du foot".

Le Paris SG s'est invité à cette fête et désormais, malgré ses faux airs de sage débutant, ce Rastignac du football a bien l'intention d'en profiter: Barça, "à nous deux maintenant !"


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.