1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Investissez dans l'immobilier locatif pour toucher des loyers à la retraite
Dernière mise à jour le : 15/11/2019

Zephyr_p/Shutterstock / Zephyr_p

Investir dans l'immobilier locatif vous permet d'augmenter vos revenus une fois à la retraite, tout en étoffant votre patrimoine transmissible à vos héritiers. Vous pouvez choisir la location vide ou meublée. Ou bien encore acquérir un bien dans le cadre d'un dispositif défiscalisant. Ces investissements importants doivent être anticipés.

Le mécanisme de base de l'investissement locatif

Le mécanisme de l'investissement locatif consiste à acheter un bien immobilier, maison ou appartement, neuf ou ancien, pour le louer. A la retraite , les loyers touchés viennent compléter vos revenus , ce qui vous permet de limiter la baisse de votre niveau de vie.

Si vous devez financer votre achat par emprunt , investissez au plus tôt. Idéalement, les loyers payés chaque mois vous permettre de rembourser tout ou partie de votre emprunt. Une fois à la retraite et votre prêt remboursé, les loyers touchés constituent alors un revenu à part entière.

Un grand choix d'investissements et de dispositifs fiscaux défiscalisant

Vous pouvez louer le bien vide ou meublé. Il est possible de profiter de plusieurs dispositifs fiscaux défiscalisant, comme le Pinel ou encore le Cosse, pour les plus communs: sous certaines contraintes (montant du loyer, revenus du locataire, durée de location), une partie du montant de votre investissement vous permet de réduire votre Impôt sur le Revenu. C'est là un élément à ne pas négliger.

Comment choisir votre bien et le mode de gestion?

Pour pouvoir toucher des loyers récurrents et ainsi compléter vos revenus, le bien doit être loué dans la durée. Il doit donc être de qualité et bien placé.

Vous pouvez louer votre bien seul. Dans ce cas, vous devrez choisir votre locataire, rédiger le bail, réaliser l'état des lieux, éditer les quittances, procéder à la régularisation des charges et calculer les augmentations de loyer en fonction de l'Indice de Référence des Loyers (IRL). Ce qui peut être chronophage.

Pour être plus tranquille, vous pouvez déléguer la gestion de votre bien à un professionnel. Vous bénéficiez de son savoir-faire et réduisez le risque d'impayés (meilleure sélection du locataire, méthodes de recouvrement plus efficaces). Evidemment, la gestion déléguée a un coût.

Investissement locatif: des revenus fiscalisés

Les loyers reçus sont soumis à l'impôt. Dans le cas d'une location vide, vous relevez de la fiscalité des revenus fonciers (régime réel ou micro-foncier).

Dans le cas d'une location meublée, le régime fiscal dépend de votre statut (loueur en meublé professionnel ou non professionnel).

Dans le cas d'un investissement immobilier défiscalisé, des règles spécifiques s'appliquent.

Ne négligez pas ce point: vous devez prendre en compte la fiscalité appliquée à vos revenus locatifs pour déterminer le revenu net de votre investissement, c'est-à-dire la somme réelle qui vient s'ajouter à votre pension de retraite.

En savoir plus

Calculez le montant votre salaire net

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer