1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Un nouveau cadre pour l'épargne-retraite: le PER
Dernière mise à jour le : 15/11/2019

fizkes/Shutterstock / fizkes

Avec la Loi Pacte, le gouvernement a souhaité simplifier l'épargne-retraite en créant un unique produit destiné à remplacer les anciens dispositifs : le Plan d'Epargne Retraite. Celui-ci peut être alimenté de diverses manières. Certaines options du PER sont à exploiter pour optimiser votre épargne-retraite.

Les 3 formes du nouveau Plan d'Epargne Retraite

Le PER existe sous trois formes:

- Le Plan d'Epargne Retraite Individuel (PERIN). Il remplace le Plan d'Epargne Retraite Populaire (PERP) et le Madelin. Il peut être souscrit à titre individuel.

- Le Plan d'Epargne Retraite Entreprise Collectif (PERCOL). Il remplace le Plan d'Epargne Retraite Collectif (PERCO). Il est ouvert par l'entreprise et s'adresse à l'ensemble des salariés.

- Le Plan d'Epargne Retraite Obligatoire (PERO). Il remplace l'Article 83. Il est ouvert par l'entreprise et demeure réservé à une certaine catégorie de personnel.

Si votre entreprise ne vous propose pas un PER, vous pouvez en ouvrir un à titre personnel.

Trois compartiments à distinguer

Quelle que soit sa forme, le PER est composé de trois compartiments distincts en fonction de l'origine des versements effectués:

- Un individuel pouvant recevoir vos versements volontaires, ponctuels ou réguliers.

- Un collectif alimenté par les sommes issues de la participation, l'intéressement, l'abondement et le transfert de jour de repos.

- Un catégoriel destiné à abriter vos versements obligatoires ainsi que ceux de l'employeur.

La sortie du PER dépend du compartiment. Pour les compartiments individuel et collectif, la sortie en capital à 100 % est possible. Pour le compartiment catégoriel, la sortie en rente viagère (soumise à l'Impôt sur le Revenu) est obligatoire.

En cas de sortie en capital, les gains réalisés sur les versements volontaires sont soumis au Prélèvement Forfaitaire Unique (PFU) de 30 %. Ceux réalisés sur le compartiment collectif sont seulement soumis aux prélèvements sociaux de 17,2 %. Si vous optez pour la rente, celle-ci est soumise à l'Impôt sur le Revenu (pour les sommes issues des versements non déductibles, un abattement s'applique toutefois en fonction de votre âge).

Les deux manières d'utiliser le PER pour réduire la fiscalité de vos revenus

Pour réduire la fiscalité de vos revenus, vous pouvez utiliser le PER de deux manières.

Tout d'abord, vous pouvez y verser chaque année votre participation et votre intéressement. Ces sommes sont défiscalisées, ce qui vous permet d'accroître le montant de votre épargne pour la retraite. Vous bénéficiez également des éventuels abondements de l'entreprise.

Ensuite, vous pouvez réaliser des versements volontaires . Ces derniers sont déductibles dans la limite de 10 % de votre revenu imposable. Toutefois, cette option ne présente un intérêt que si vous anticipez une baisse de vos revenus à la retraite et donc un taux d'imposition moins élevé. Car à la sortie, ces sommes sont soumises à l'Impôt sur le Revenu.

Pour le reste, le PER a l'avantage d'offrir une certaine souplesse. Ainsi, il vous est possible à tout moment de débloquer votre épargne pour acquérir votre résidence principale. Il s'agit d'un atout majeur puisque ne plus avoir de loyer à payer à la retraite permet de préserver son pouvoir d'achat.

En savoir plus

Calculez le montant votre salaire net

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer