Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le génie de Léonard de Vinci déchiffré à travers le journal intime de ses dessins

AFP Video29/08/2013 à 21:12

Une exposition de 52 dessins de Léonard de Vinci illustre à Venise la capacité magistrale de ce génie de la Renaissance d'allier l'art et la science, la beauté et la médecine, la nature et les proportions, le corps et l'âme.

"Léonard de Vinci : l'homme universel" : cette exposition, inaugurée jeudi

et proposée à l'Académie de Venise jusqu'en décembre, réunit des dessins de caractère scientifique et artistique réalisés entre 1478 et 1516.

Pour la plupart très petits, ces dessins proviennent de musées comme l'Ashmolean Museum, le Louvre, le British Museum, ou de collections privées prestigieuses, parmi lesquelles celles de la famille royale britannique des Windsor.

Pour la première fois en trente ans, le public pourra admirer le célèbre dessin "L'homme de Vitruvio", accompagné de notes anatomiques.

"Les dessins ont été exposés de manière à être vus des deux côtés. C'est comme si l'on feuilletait son journal intime, et que l'on entrevoyait sa pensée et sa façon de procéder", a expliqué à l'AFP la conservatrice de l'exposition, Annalisa Perissa.

Pouvoir contempler "le journal intime" de ce personnage emblématique de la Renaissance, considéré comme un génie universel pour son talent multiple et sa curiosité infinie, est aussi un voyage dans le monde créatif d'un des artistes les plus intéressants de l'Histoire.

"Journal intime"

Architecte, botaniste, scientifique, écrivain, philosophe, ingénieur, inventeur, musicien, poète et urbaniste, il a peint, effacé, corrigé, écrit, raisonné, sautant d'une idée à l'autre.

Les minuscules dessins au crayon réalisés sur une feuille unique, certains autres au fusain, avec des pointes métalliques ou à la sanguine, incluent des profils de visages humains, certains très étranges, des variétés de fleurs, des formes géométriques, des calculs et des notes.

"Vingt-cinq des dessins n'ont pas été exposés depuis 1980. C'est donc une occasion unique pour les admirer tous ensemble", observe Mme Perissa.

La sagesse de ce grand maître, toute au service de son art, se découvre dans les dessins préparatoires pour "la dernière Cène", qui retourneront, comme les autres oeuvres exposées, à des archives climatisées et ne pourront être de nouveau exposées avant cinq ans.

"Elles seront conservées à une température et avec une humidité constante, dans l'obscurité", a expliqué la conservatrice.

Deux études pour "L'homme de Vitruvio", emblème de la perfection et de l'équilibre entre corps et esprit, sont aussi exposées, provenant de la Bibliothèque royale de Turin et de la collection Windsor.

"Au total, nous proposons onze études sur la proportion qui n'ont jamais été exposées ensemble", relève Mme Perissa.

Divisée par thèmes, l'exposition s'ouvre par une section consacrée à la botanique, avec différentes études de fleurs et nuages insolites : une invitation à naviguer dans les recoins de l'imagination de l'artiste.

Une dizaine de dessins permettent de reconstituer la préparation et l'exécution de la "bataille d'Anghiari" : une peinture murale de taille imposante, 7 mètres sur 17, réalisée à Florence, pendant que Michel-Ange peignait "La bataille de Cascina" sur la paroi opposée.

Les deux oeuvres se sont perdues et la peinture de Léonard est seulement connue, précisément, grâce aux croquis préparatoires et aux copies.

"S'il y avait seulement les dessins, l'exposition pourrait être moins attirante. En réalité, elle va au delà, permettant d'analyser et de déchiffrer le processus créatif d'un artiste, surtout d'un génie extraordinaire comme Léonard", a souligné de son côté Giovanna Damiani, responsable des Musées de Venise.

Une section est consacrée à ce génial précurseur de nombreuses machines et armes modernes, notamment un projet de char blindé avant l'heure.


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.