1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Jeunes actifs: 3 questions sur le profil d'investisseur
Dernière mise à jour le : 27/11/2019

GaudiLab/Shutterstock / GaudiLab

En tant que jeune actif, vous avez décidé de souscrire un contrat d'assurance-vie pour faire fructifier votre épargne dans un cadre fiscal attractif. Avant de placer votre argent, vous devez définir avec précision votre profil d'investisseur. En effet, la manière dont vous allez gérer vos placements dépend de votre situation personnelle, de vos objectifs et de votre goût pour le risque. Voici trois questions pour répondre à vos interrogations sur ce sujet.

Mon établissement financier me demande de définir mon profil d'investisseur. Pourquoi?

Votre assureur a l'obligation de vous demander certaines informations pour définir votre profil d'investisseur. Sur cette base, il veille à ce que vos investissements et arbitrages ne s'en éloignent pas trop.

De manière générale, il est important de définir votre profil d'investisseur pour savoir comment répartir vos placements entre fonds en euros et supports en unités de compte. Ainsi, vous mettez en adéquation vos investissements et votre situation personnelle. Plusieurs éléments comptent: le risque, votre âge et vos objectifs de placement.

L'assurance-vie vous permet d'investir sur des supports plus ou moins risqués . Si vous êtes plutôt «riscophobe», vous devez privilégier les fonds en euros garantis. Au contraire, si vous êtes «riscophile», vous pouvez consacrer une part prépondérante aux supports en unités de compte, non-garantis et soumis aux fluctuations des marchés financiers.

Votre âge est également une donnée centrale. Plus vous êtes jeune , plus vous pouvez généralement investir en unités de compte. En effet, vous disposez d'un horizon de placement long, ce qui vous permet d'être plus offensif en vue d'obtenir un meilleur rendement. En investissant dans la durée, vous lissez par ailleurs l'impact négatif des périodes de recul des marchés financiers.

Vos objectifs d'investisseur ne doivent pas être négligés. Ils peuvent être de plusieurs sortes et ont un impact sur la manière dont vous allez répartir vos placements. Par exemple, si vous souhaitez valoriser votre capital, réservez une place significative aux unités de compte. Au contraire, si vous souhaitez disposer d'une épargne de précaution, privilégiez les fonds en euros.

Les établissements financiers mettent souvent en avant trois types de profils (prudent, équilibré, dynamique). A quoi correspondent-ils?

Le profil «prudent» concerne les épargnants souhaitant gérer leur contrat en prenant peu de risques. Cette approche vise à réaliser une performance un peu supérieure à celle des fonds en euros. Votre investissement se répartit souvent de la façon suivante: 80 % en fonds en euros et 20 % en unités de compte.

Le profil «équilibré» s'adresse aux épargnants souhaitant diversifier leurs investissements et réalisés des gains plus élevés sur le long terme. En contrepartie, ils acceptent une certaine dose de risque. Votre investissement peut se répartir de la façon suivante: 50 % en fonds en euros et 50 % en unités de compte.

Enfin, le profil «dynamique» s'adresse aux épargnants «risquophiles» et fins connaisseurs des marchés financiers. Ils peuvent aller jusqu'à investir la totalité de leur contrat en unités de compte, en fonction du contexte de marché.

Est-il important de mettre à jour son profil d'investisseur?

Votre profil d'investisseur n'est pas une donnée statique. Celui-ci évolue avec votre situation personnelle (âge, union, divorce, naissance...), professionnelle (promotion, chômage...) et patrimoniale (succession, donation, achat de votre résidence principale). Ainsi, il est nécessaire d'adapter vos investissements à tout changement de votre situation personnelle.

En mettant à jour régulièrement votre profil d'investissement, vous vous assurez d'agir à chaque moment au mieux de vos intérêts. Ainsi, ne négligez pas de répondre aux sollicitations de votre établissement financier sur ce point.

En savoir plus

Calculez le montant votre salaire net

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer