Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Acheter à deux: prévoyez les modalités de partage dans le cas d'un divorce
Dernière mise à jour le : 12/02/2021

Acheter seul ou acheter à deux: chaque option a ses avantages et ses inconvénients crédit photo : CREDIT_NON_AFFICHE

Acheter seul ou acheter à deux: chaque option a ses avantages et ses inconvénients crédit photo : CREDIT_NON_AFFICHE

Il n'est jamais agréable pour un couple de se demander ce qu'il adviendra en cas de séparation. Pourtant, lors d'un achat immobilier à deux, cette question est indispensable, pour éviter tout conflit autour du bien. Il doit s'agir d'un véritable projet commun. À l'inverse, certains préfèrent acheter seuls. Ils auront un budget moindre, mais resteront ainsi maîtres de leur bien immobilier.

Sommaire:

  • Acheter à deux: un choix de couple
  • Acheter seul: avantages et inconvénients
  • La question de l'apport si l'on achète à deux

Acheter à deux: un choix de couple

La question peut se poser, y compris pour les couples soudés: faut-il acheter sa résidence principale seul ou à deux? Il s'agit d'un point clef: selon un sondage YouGov réalisé en 2019, plus de la moitié des personnes interrogées estiment qu'acheter un bien à deux est plus engageant que de se marier. Même si le bien immobilier peut toujours être revendu et le crédit immobilier remboursé, les deux personnes signent a priori pour quinze à vingt-cinq ans.

Il y a de quoi faire réfléchir. Il faut donc être certain de son choix et se projeter ensemble. Évidemment, le fait d'acheter à deux procure des avantages. Les deux revenus et épargnes cumulés permettent d'accéder à un budget bien supérieur et d'attirer les banques. Celles-ci seront en effet souvent plus rassurées par un couple.

Acheter seul: avantages et inconvénients

Il est tout à fait possible d'acheter sa résidence principale seul. D'ailleurs, selon une étude de Cafpi, la part des mono-emprunteurs augmente depuis quelques années: sur 40% des emprunteurs en 2019, plus de deux tiers sont célibataires.

L'inconvénient principal est le budget, moins élevé que s'il est mis en commun avec une autre personne. Il faut également "montrer patte blanche" aux banques et organismes de crédit, pour prouver sa stabilité personnelle et ses revenus réguliers et suffisants face au projet d'achat. En revanche, la personne est propriétaire de son logement à 100%. Aucun risque de "prise de bec", notamment en cas de séparation.

La question de l'apport si l'on achète à deux

Si l'on achète une résidence principale à deux, il arrive fréquemment que l'un des deux co-emprunteurs dispose d'un apport personnel supérieur à l'autre. Épargne plus importante, donation d'un proche, succession... Peu importe la raison, l'un a plus d'argent que l'autre à injecter dans le projet immobilier commun.

Si le couple est en simple concubinage, il est nécessaire de préciser l'apport de chacun. Ainsi, l'un peut être propriétaire de 60% du bien immobilier, l'autre de 40%. En cas de séparation, chacun repart avec sa mise. En cas de Pacs ou de mariage, tout dépend du régime matrimonial. Dans le cadre d'une communauté universelle, en cas de séparation, chacun récupère la moitié du montant, quelle que soit la somme investie à l'origine. En cas de séparation des biens, chacun retrouve sa mise. Ces questions doivent être posées avec attention avant l'achat, pour éviter toute querelle future.

Les avantages d'une SCI

Une Société Civile Immobilière (SCI) peut permettre de gérer un bien à plusieurs. Les couples non mariés devraient se pencher sur cette formule, car elle protège les co-emprunteurs en cas de décès. Prenons l'exemple d'un couple achetant une maison en SCI. Sur 100 parts, chacun acquiert 50 parts en nue-propriété, le reste en usufruit. Dans ce cas, si l'un des deux décède, l'autre possède la moitié des parts, et le reste en usufruit.

Un exemple: Marine et Pierre ont chacun un enfant d'une précédente union. Ils ne sont pas mariés, mais souhaitent acheter une maison à deux. Ils achètent en SCI, via ce montage. Pierre décède. Marine reste propriétaire de la moitié des parts, tout en disposant de l'autre moitié en usufruit. Elle conserve la jouissance et le contrôle de la maison, y compris si le fils de Pierre souhaite la vendre, pour toucher un héritage. Marine ne paiera, de plus, pas de droits de succession.

En savoir plus

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer