Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

L’apport personnel pour acheter un bien immobilier
Dernière mise à jour le : 26/09/2019

Andrey_Popov/Shutterstock / Andrey_Popov

Andrey_Popov/Shutterstock / Andrey_Popov

L’apport personnel est la somme que vous allez investir dans votre projet immobilier sans l’avoir préalablement empruntée auprès d’une banque. Plus votre apport sera important, plus vous serez en mesure d’obtenir des conditions d’emprunt avantageuses.

Ce qui constitue l’apport personnel

Votre apport personnel est constitué de sommes disponibles immédiatement ou à court terme. Il peut s’agir d’économies détenues sur des livrets d’épargne, de liquidités reçues suite à une succession ou une donation, de fonds placés sur un Plan d’Epargne Salariale (PEE), d’un prêt familial…

D’autres prêts, accordés à des taux très réduits, peuvent également être assimilés à l’apport personnel. Le prêt Action Logement, le prêt aux fonctionnaires, le PTZ+ , les prêts départementaux ou régionaux et les prêts des Caisses de Retraite en font partie.

L’apport personnel moyen des Français

En 2016 (derniers chiffres connus), les particuliers ont emprunté 157.915 € pour un apport personnel de 25.707 €. Ainsi, ce dernier est ressorti en moyenne à 14 % du montant total de leur opération immobilière. L’apport moyen recule depuis plusieurs années en raison de la hausse des prix de l’immobilier. Source: Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR)

Calculer son niveau d’apport personnel

L’apport personnel s’exprime en pourcentage du montant de l’opération immobilière. Par exemple, si vous achetez un bien de 200.000 € et apportez 30.000 €, votre apport personnel est de 15 %. Vous solliciterez donc un emprunt pour 85 % de la valeur du bien, soit 170.000 €.

Même si en théorie, il est possible d’emprunter intégralement la somme nécessaire à un achat immobilier, un apport personnel de 10 % est le plus souvent exigé. En règle générale, les établissements bancaires privilégient les emprunteurs disposant d’un apport supérieur à 20 %. Entre 30 % et 50 %, vous faites partie des «bons dossiers».

L’intérêt d’un apport élevé

Les conditions de votre prêt dépendent en partie de votre apport personnel. En effet, ce dernier réduit le risque pris par le prêteur. En outre, il démontre votre capacité à épargner et donc à payer vos mensualités de crédit. Avec un apport personnel élevé, vous obtiendrez un taux d’emprunt plus bas et des frais de dossier réduits.

Par ailleurs, en finançant vous-même une partie de votre achat, vous réduisez le montant de votre emprunt. Vous pouvez alors diminuer le montant de vos mensualités ou raccourcir la durée de votre emprunt .

Un apport plus élevé que la moyenne vous permet de vous distinguer auprès de votre banque. Si vous avez les ressources nécessaires, n’hésitez pas à les utiliser.

Annonces immobilières