1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Phébé - Le Nigeria, entre modernité et obscurantisme
Le Point26/11/2018 à 14:40

Pays le plus peuplé d'Afrique et plus gros producteur de pétrole du continent, le Nigeria anglophone est méconnu en France, entre autres parce qu'il s'agit d'une ancienne colonie britannique. Avec un produit intérieur brut estimé à 415 milliards de dollars en 2016, il constitue pourtant la plus grosse économie africaine, avant l'Égypte, le Kenya et l'Afrique du Sud. Le Nigeria est aussi le premier partenaire commercial de la France au sud du Sahara, malgré les relations politiques étroites que Paris continue d'entretenir avec les anciennes colonies francophones.

Le poids démographique et économique du géant de l'Afrique en fait indéniablement une puissance en devenir. Mais si le produit intérieur brut du Nigeria se situe au 26e rang mondial en valeur absolue, dépassant des pays comme l'Iran ou la Malaisie, il en va tout autrement lorsqu'on le rapporte à sa population. Par tête d'habitant, il tombe alors au 132e rang mondial, un niveau inférieur à ceux du Soudan du Sud ou de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, qui comptent parmi les pays plus pauvres au monde. Le contraste en dit long sur les défis qui attendent un géant dont la poussée démographique, conjuguée au détournement de fonds publics, absorbe la majeure partie des fruits de la croissance économique. Au mitan du XXIe siècle, le Nigeria sera le troisième pays le plus peuplé du monde après l'Inde et la Chine.

Dans un ouvrage introductif et destiné à un grand...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer