1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Paris : un bailleur saisonnier dépose une plainte contre la fille du patron de la FFF
Le Point24/04/2019 à 06:43

Le 15 avril dernier, la fille cadette de Noël Le Graët, Séverine Desplats-Le Graët, devait prendre possession d'un appartement de 150 mètres carrés dans le 2e arrondissement de Paris loué via Airbnb.Lors de la visite d'état des lieux, avec son fils de 15 ans, elle aurait constaté, selon le plaignant, qu'une douche était défectueuse. Elle s'est alors énervée, selon la déposition de la victime dont Le Point a pu prendre connaissance. Le jeune propriétaire, un ingénieur chinois, dit avoir été pris à partie : coup de poing dans l'épaule, menaces de mort, insultes homophobes, voire racistes comme « tête de rat ». Il a expliqué aux policiers avoir tenté de joindre le prestataire afin que sa locataire soit remboursée et déguerpisse au plus vite. Laquelle rejoint un hôtel quatre étoiles du quartier.Deux versionsMais le propriétaire reçoit plusieurs appels de Bertrand Desplats, le mari de Séverine, et successeur de son beau-père à la tête de l'En avant de Guingamp. Selon la victime, il aurait proféré des menaces de mort à plusieurs reprises et l'aurait contraint à se déplacer pour faire des excuses à sa femme. Il obtempère, se disant seul à Paris, et pris de peur face à des locataires réputés puissants. Arrivée dans le hall de l'hôtel, il décrit une humiliation publique : « Elle m'a demandé de me mettre à genoux pour lui demander pardon. » Joint par Le Point, l'établissement a confirmé la présence de Mme Desplats-Le...

Lire la suite sur Le Point.fr

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • pietra3
    24 avril09:12

    En haut , en bas , les mauvais comportements sont assez bien répartis en général.........................

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer