1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Missiles balistiques: La France menace l'Iran de sanctions
Reuters25/01/2019 à 12:56

MISSILES BALISTIQUES: LA FRANCE MENACE L'IRAN DE SANCTIONS

PARIS (Reuters) - La France se tient prête à imposer des sanctions à Téhéran si aucun progrès n'est enregistré dans les discussions sur le programme balistique iranien, a déclaré vendredi Jean-Yves Le Drian.

"Nous avons commencé un dialogue très difficile. (...) Nous sommes prêts s'il n'aboutit pas à avoir un usage ferme de sanctions et ils le savent", a déclaré le chef de la diplomatie française lors de ses voeux.

La France exige que "l'Iran renonce à sa production de missiles et en particulier ses exportations en direction de certaines factions armées au Moyen-Orient", a-t-il ajouté.

Les autorités iraniennes affirment que leur "programme balistique défensif (...) est un droit naturel de la nation iranienne" et accusent la France d'allégations "irresponsables et erronées".

(John Irish, édité par Sophie Louet)

10 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • homlib
    25 janvier18:22

    L'Iran ne veut faire la guerre à personne, il demande seulement que les droits des Palestiniens et le droit international soient respectés. Ce n'est pas le cas : l'entité sioniste qui dispose du soutien des USA, se croit tout permis dans la région et veut exercer sa domination en détruisant les "Etats forts" comme la Syrie. Le problème n'est pas l'Iran, mais l'entité sioniste qui pratique une politique raciste d'apartheid.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer