Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Hong Kong ne veut plus être la capitale mondiale de la kétamine

AFP Video05/06/2013 à 18:07

A l'abri des regards, dans les toilettes d'une école, les bars à karaoké ou sous la frondaison d'un parc public, ils "sniffent" de la kétamine, une drogue dure qui, pour une poignée de dollars, précipite des milliers de jeunes Hongkongais au fond d'un abîme de solitude et de dangers.

La consommation de la drogue importée en fraude de Chine populaire, bon marché et abondante, est devenue si courante à la fin des années 2000 qu'elle a valu à Hong Kong le titre de capitale mondiale de la kétamine.

La mégapole financière a lancé une campagne de lutte contre ce stupéfiant dont l'abus entraîne une dépendance psychique plus importante que l'héroïne et peut affecter de façon irréversible des fonctions physiologiques fondamentales.

Sur une île boisée difficile d'accès, un groupe de jeunes torse nu sous le soleil repeignent le mur extérieur d'un bâtiment.

Ce sont les patients du centre de traitement de Shek Kwu Chau, des hommes souvent issus de la classe moyenne, âgés de 25 ans environ.

Kin, 27 ans, a passé dix ans dans les geôles de la kétamine. Et comme souvent dans le monde de la toxicomanie, le consommateur est devenu dealer. "Je n'ai pas pris la mesure de son pouvoir d'attraction. Je me sentais léger et libre après les prises. J'adorais cette sensation, je ne pouvais plus m'en passer", dit-il.

La kétamine est une molécule utilisée en anesthésie tant pour les hommes que pour les animaux. Souvent synthétisée dans des laboratoires clandestins en Chine populaire, elle provoque des hallucinations, des expériences de "mort imminente" ou de "K-hole" consistant en des troubles sévères de la conscience et du comportement.

Les sujets peuvent alors se blesser, mettre leur vie en danger.

A long terme, la kétamine peut entraîner un rétrécissement de la vessie, parfois chronique.

Ah-Wai a commencé à "sniffer" dans les toilettes de son école à l'âge de 16 ans. "Tu peux la prendre quand tu veux, où tu veux, les gens ne sauront pas ce que tu fais", raconte-t-il à l'AFP.

Il a vécu une lente descente aux enfers faite d'exclusion scolaire, d'éloignement familial et d'accidents toxicologiques ... Et au bout du chemin, l'annonce de l'incontinence quand il s'est retrouvé incapable de se retenir d'uriner plus de 15 minutes.

Peggy Chu, urologue au Tuen Mun hospital, a été la première en 2006 à lier les troubles urinaires chez certains patients à leur consommation de kétamine.

"Pour l'instant il n'y a aucun traitement. La seule chose qui fonctionne, c'est d'arrêter de prendre de la kétamine", assure-t-elle. Les incontinents chroniques, eux, n'ont d'autre choix que la chirurgie réparatrice.

Patrick Wu, le responsable du centre de traitement, explique que le pouvoir toxicomanogène de la kétamine est si élevé que le sevrage prend au moins six mois alors que deux mois suffisent en général pour l'héroïne.

"Ils sont très dépendants, pas physiquement mais psychologiquement. Ils veulent goûter à cet état d'excitation".

Le séjour dans le centre financé par des fonds publics est gratuit et volontaire. Il accueillait jusqu'en 2010 des héroïnomanes mais l'explosion de la consommation de kétamine a élargi sa "clientèle".

En 2009, Hong Kong comptait 5.280 consommateurs connus, selon des statistiques officielles, dont plus de la moitié avaient moins de 21 ans. Parmi les toxicomanes de cette tranche d'âge, 84% prenaient de la kétamine.

En 2012, leur nombre était tombé à 3.192 mais il pourrait être sous-estimé.

Erika Hui dirige la brigade des stupéfiants de Hong Kong. Le succès de la lutte contre la kétamine est due à une approche qui tient en cinq points, selon elle: répression, sensibilisation, traitement, recherche et coopération transfrontalière.

"Notre préoccupation a été d'encourager les gens à chercher de l'aide précocement au lieu de se cacher. La priorité est de tendre la main plutôt que de poursuivre en justice les toxicomanes", assure-t-elle.

Cette stratégie pourrait faire école dans d'autres pays touchés par le même phénomène, en Malaisie, Thaïlande et au Vietnam notamment.

A 100 dollars de Hong Kong (environ 10 euros) la dose, le criminologue Alfred Mak, de l'université de Hong Kong, met en avant le prix de la kétamine comme facteur de prolifération.

La drogue est acheminée par des "mules" ou des trafiquants difficilement repérables parmi les dizaines de milliers de personnes qui passent quotidiennement la frontière terrestre, à une heure de route seulement du coeur de la mégapole financière.

L'an dernier, la police et les douanes ont saisi 724 kilos de kétamine pour 1.677 infractions instruites, contre 3.679 en 2009. Des chiffres très supérieurs aux dossiers concernant l'héroïne, la cocaïne et la méthamphétamine.


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.