Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Sous-louer son logement sur Airbnb: les règles à respecter
Dernière mise à jour le : 28/07/2020

Sous louer son logement sur Airbnb quand on est locataire est possible sous certaines conditions. crédit photo : Prostock-studio/Shutterstock / Prostock-studio

Être locataire et sous-louer son logement via Airbnb est légal. En revanche, il est impératif d'en parler à son propriétaire et d'obtenir son autorisation de façon officielle avant de se lancer, sous peine de contravention. Quelques autres règles clefs sont à connaître, pour éviter tout problème une fois sur la plateforme.

Sommaire:

1. Avoir l'accord du propriétaire est indispensable

2. Un tarif de nuitée maximum à respecter

3. Que faire en cas de problème?

4. Contrat, garantie, assurances

1. Avoir l'accord du propriétaire est indispensable

C'est simple: si vous êtes locataire, vous n'avez pas le droit de sous-louer votre logement sans l'accord de votre propriétaire, y compris en passant par Airbnb. Vous devez donc demander la permission à votre propriétaire pour proposer votre logement sur Airbnb et en fixer le montant.

Un accord oral ne suffit pas et ne vous protège pas en cas de poursuite. Assurez-vous d'obtenir une autorisation écrite et signée. Si le propriétaire n'est pas au courant de cette activité et la découvre, il aura le droit de résilier le bail, voire de vous attaquer en justice. Il existe une exception à cette règle: les locations de meublés dont le bail a été signé avant le passage de la loi Alur, c'est-à-dire mars 2014.

2. Un tarif de nuitée maximum à respecter

C'est un point clef. Même si votre propriétaire a donné son accord écrit à la sous-location sur Airbnb, le locataire n'a pas le droit de réaliser un bénéfice. Prenons un exemple: Marie désire louer son studio parisien loué 600 euros par mois, pendant un mois cet été. Sa propriétaire donne son feu vert. Marie n'a pas le droit d'empocher plus de 600 euros sur cette sous-location, sous peine de poursuite.

Fin 2018, une Parisienne en a fait les frais: elle facturait ses nuitées à 60 euros, pour un loyer mensuel similaire à celui de Marie. Selon la loi, la nuitée aurait dû être fixée à 20 euros maximum. Résultat: elle doit rembourser l'intégralité du montant touché durant ses sept années d'activité sur la plateforme, soit plus de 45.000 euros.

3. Que faire en cas de problème?

Si le voyageur casse ou vole quelque chose, il est possible de demander une compensation via Airbnb. Dans le cas où la personne refuse cet accord à l'amiable, la plateforme peut intervenir. L'hôte a alors 14 jours suivant le départ pour signaler le problème à Airbnb, en décrivant l'incident, en envoyant une photo/vidéo, la facture ou relevé bancaire prouvant l'achat, et la preuve du coût de réparation ou de remplacement.

4. Contrat, garantie, assurances

En tant qu'hôte, vous pouvez faire le choix de faire signer un contrat de location aux personnes séjournant dans votre logement. Dans ce cas, vous devez le préciser dans votre annonce. En termes d'assurance, une assurance habitation suffit: Airbnb propose aux hôtes une garantie en cas de problème. Toutefois, la plateforme précise qu'il vaut mieux informer sa compagnie d'assurance de cette activité.

Airbnb: comment organiser son appartement?

Il n'est pas évident de déménager tous ses effets personnels à chaque location. Vous pouvez mettre sous clef, dans un placard ou une pièce fermée, vos équipements numériques, photos, objets personnels ou fragiles. En revanche, il est nécessaire de laisser au voyageur tout ce dont il a besoin pour son séjour: du savon, des draps et serviettes, du papier toilette... Ce sont les équipements de base, selon Airbnb. L'idéal est que le voyageur se sente chez lui, dans un lieu relativement neutre et bien rangé.

En savoir plus

Calculez le montant votre crédit immobilier

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer