Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Investir dans un vignoble via un GFV (Groupement Foncier Viticole)
Dernière mise à jour le : 08/03/2021

Investir dans un vignoble est une possibilité pour diversifier son patrimoine crédit photo : CREDIT_NON_AFFICHE

Investir dans un vignoble est une possibilité pour diversifier son patrimoine crédit photo : CREDIT_NON_AFFICHE

Vous souhaitez associer placement et plaisir. Investir dans un vignoble est une opportunité, dans le cadre d'une diversification de vos avoirs à long terme. Vous pouvez accéder à ce marché via des groupements fonciers viticoles. Ce placement refuge est assorti d'une fiscalité avantageuse.

Sommaire:

  • Acquérir des parts d'un Groupement Foncier Viticole (GFV)
  • Réduire l'impôt sur votre patrimoine
  • La fiscalité des parts de GFV

Acquérir des parts d'un Groupement Foncier Viticole (GFV)

Partie intégrante de notre culture depuis plus de deux millénaires, le vin occupe une place de choix dans notre économie. Le vignoble français représente plus de 750.000 hectares cultivés, et la France est le premier exportateur mondial de vin en valeur. Même si le marché du vin a souffert en 2020, du fait notamment de la crise sanitaire liée à l'épidémie de la Covid-19, "l'or rouge" reste l'un des principaux secteurs d'exportation excédentaire, avec l'aéronautique et le luxe. Pas étonnant, dans ces conditions, qu'il séduise de plus en plus d'investisseurs.

Mais devenir propriétaire d'un vignoble et investir dans le vin n'est pas à la portée de toutes les bourses. Selon le réseau des Safer (Sociétés d'aménagement foncier et d'établissement rural), le prix de l'hectare de vigne AOP (Appellation d'Origine Protégée) a gagné 0,5% en 2019, grimpant à 148.100 euros. La solution? Acheter des parts de Groupements Fonciers Viticoles (GFV). C'est possible avec une mise de départ de quelques milliers d'euros.

Bon à savoir

Un groupement foncier viticole est un Groupement Foncier Agricole (GFA) investi dans le vignoble. Il s'agit d'une société civile dont l'objet est la création ou la conservation d'une ou de plusieurs exploitations vinicoles. Concrètement, le GFV détient le foncier et le loue à un viticulteur via un bail rural.

C'est le groupement qui se charge d'acquérir les bons millésimes, de les conserver, puis de les revendre après quelques années. Ainsi, la sélection des vignobles est confiée à des professionnels, ce qui limite le risque de faire une mauvaise affaire. En contrepartie de votre investissement, vous recevez chaque année une part des loyers perçus par le groupement. Vous pouvez ainsi espérer valoriser votre mise de 1% à 4% par an. Surtout, sur le long terme, la probabilité de réaliser une substantielle plus-value sur la revente du vignoble est importante. Enfin, vous avez généralement la possibilité d'acheter des bouteilles issues de la production du domaine au tarif propriétaire.

Bon à savoir

L'Autorité des Marchés Financiers (AMF) a relevé de nombreuses arnaques ces dernières années dans le domaine des placements atypiques, notamment dans le vin. Les offres frauduleuses pullulent sur Internet, laissant miroiter aux investisseurs crédules des rendements très élevés. Avant d'investir, la prudence s'impose. En cas de doute sur l'honnêteté de votre interlocuteur, n'hésitez pas à contacter l'AMF pour vérifier qu'elle lui a bien attribué un numéro d'enregistrement. Si ce n'est le cas, fuyez!

Réduire l'impôt sur votre patrimoine

Investir dans des parts de GFV est très intéressant pour les contribuables qui sont détenteurs d'un patrimoine immobilier important et qui sont soumis à l'Impôt sur la fortune immobilière (Ifi). En effet, ces parts sont exonérées d'Ifi à hauteur de 75% lorsque leur valeur totale n'excède pas 101.897 euros, et à hauteur de 50% au-delà. Ainsi, si vous détenez 100.000 euros de parts de GFV, vous êtes soumis à l'Ifi uniquement sur 25.000 euros.

Pour profiter de cette exonération partielle, vous devez détenir vos parts depuis au moins deux ans au 1er janvier de l'année et le bail consenti au viticulteur par le groupement doit être à long terme ou cessible, d'une durée minimale de dix-huit ans. Conditions supplémentaires, les descendants du locataire ne doivent pas être privés contractuellement de la faculté de bénéficier de la cession du bail, et les statuts du groupement doivent lui interdire d'exploiter directement son patrimoine viticole.

À noter

Le vin est à envisager comme un placement à long terme. L'échéance des parts de GFV est généralement comprise entre douze et vingt-cinq ans. Certains groupements proposent un marché secondaire pour une revente avant terme, mais ce service entraîne des frais pour le vendeur (de 4% à 5% en moyenne).

Autre avantage fiscal des parts de GFV, leur transmission par donation ou succession est exonérée de droits de mutation à titre gratuit à hauteur de 75% de leur valeur lorsque celle-ci ne dépasse pas 300.000 euros, et à hauteur de 50% au-delà. Cette exonération est subordonnée au respect des mêmes conditions que celles requises pour l'exonération partielle d'Ifi. De plus, le bénéficiaire de la transmission doit rester propriétaire des parts pendant cinq ans.

Bon à savoir

Selon l'administration fiscale, seule la fraction de vos parts de GFV représentative de la valeur des biens donnés à bail à long terme ou à bail cessible peut bénéficier de l'exonération partielle d'Ifi et de droits de mutation à titre gratuit.

La fiscalité des parts de GFV

Les revenus générés par les parts de GFV sont imposables comme des revenus fonciers. Ils sont soumis au barème progressif de l'impôt et à 17,2% de prélèvements sociaux. Si vous avez investi à crédit, les intérêts d'emprunt payés dans l'année sont déductibles de vos revenus imposables, dès lors que vous relevez du régime réel d'imposition des revenus fonciers.

Le gain réalisé à la revente des parts de GFV est imposable comme une plus-value immobilière. Il est soumis à 19% d'impôt et à 17,2% de prélèvements sociaux. Vous bénéficiez toutefois d'un abattement progressif sur votre plus-value imposable en cas de revente des parts plus de cinq ans après leur acquisition, ce qui aboutit à vous exonérer d'impôt en cas de revente après vingt-deux ans et de prélèvements sociaux après trente ans. Votre plus-value est également exonérée si le prix de vente des parts est inférieur à 15.000 euros.

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer

Vous avez accepté la pose de traceurs

Fermer

Vous avez refusé la pose de traceurs

Fermer