1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Etudiants: comment éviter les incidents bancaires
Dernière mise à jour le : 08/11/2019

Antonio Guillem/Shutterstock / Antonio Guillem

Le dépassement d'un découvert autorisé, le rejet d'un chèque ou celui d'un prélèvement occasionnent des frais importants pesant sur votre budget d'étudiant. Ils peuvent entraîner une interdiction d'émettre des chèques ou une limitation de vos possibilités de paiement. Il est primordial d'éviter les incidents bancaires. Voici quelques conseils à suivre.

Incidents de paiement: quels frais pour un rejet de prélèvement, de chèque ou le dépassement d'un découvert autorisé?

Tous les incidents de paiements donnent lieu au paiement de frais. Ceux-ci sont limités depuis le 1er juillet 2019. Malgré tout, ils peuvent encore peser lourdement sur vos finances.

Pour un chèque rejeté, les frais peuvent s'élever entre 30 € et 50 € par incident. Pour un rejet de prélèvement, le montant des frais ne peut pas dépasser le montant de l'ordre de paiement rejeté et la somme de 20 €.

Pour le dépassement d'un découvert autorisé, la banque applique des frais (agios) dont le montant est fixé par chaque établissement . Ces derniers sont plafonnés selon la situation financière du client.

Bien gérer son budget pour éviter les découverts

Pour éviter les incidents de paiements et les frais qu'ils occasionnent, il est nécessaire de bien gérer son budget pour ne pas être à découvert. Pour ce faire, vos dépenses doivent être couvertes par vos entrées d'argent. Veillez à ne pas trop anticiper les versements à venir (bourse étudiant, APL ). Enfin, pointez vos dépenses régulièrement.

Ne négligez pas de consulter votre relevé de compte en temps réel grâce à l'application Internet ou smartphone de votre banque.

Etudiants: adaptez vos moyens de paiement à vos besoins

Si vous avez tendance à trop dépenser, il est peut-être nécessaire d'adapter vos moyens de paiement à cette situation.

Ainsi, il existe des cartes de paiement à autorisation systématique (paiement contrôlé). Elles ont les mêmes caractéristiques que les cartes bancaires classiques. Toutefois, vos achats ou retraits sont autorisés seulement si votre compte est approvisionné ou dans la limite de votre découvert autorisé. Interrogez votre banque à ce sujet.

Évitez les chèques. En effet, en cas de chèque rejeté, les frais d'intervention sont élevés. Si vous effectuez un paiement par chèque, assurez-vous que votre compte est suffisamment alimenté (prenez garde, votre débiteur peut mettre du temps à présenter votre chèque à sa banque).

Informez votre banquier en cas de problème passager

Si vous êtes confronté à des difficultés financières prévisibles, avertissez votre banquier. Celui-ci peut en effet vous accorder un découvert autorisé temporaire dont le coût est inférieur à celui d'un découvert non-autorisé. Ainsi, vous évitez les conséquences d'un chèque ou d'un prélèvement rejeté.

Votre banquier peut également vous proposer des solutions de crédit pour vous permettre de sortir d'une passe difficile.

En savoir plus

Calculez le montant votre salaire net

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer