1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Assurance-vie : soyez vigilant sur les frais
Dernière mise à jour le : 25/10/2018

Minerva Studio/Shutterstock / Minerva Studio

Dans le cadre d'un contrat d'assurance-vie, le souscripteur doit payer certains frais à l'assureur. Il s'agit essentiellement de frais de souscription, de gestion et d'arbitrage. Plus ces frais sont élevés, plus la rentabilité de vos placements se réduit.

Les frais de versement

Appelés frais «commerciaux» ou «d'entrée», les frais de versement sont prélevés à chaque nouveau versement sur un contrat. Généralement, ils s'élèvent entre 1 % et 3,5 % des sommes versées.

A noter

Le plus souvent, les assureurs proposant des contrats d'assurance-vie sur Internet ne prélèvent pas de fais de versement. C'est un plus indéniable en termes de rentabilité.

Les versements réalisés par vos soins sont amputé de ces frais. Ainsi, si vous souhaitez placer 1.000 € sur votre contrat supportant des frais de versements de 2 %, vous devez réellement verser 1.020,48 €. Si vous versez 1.000 €, seuls 980 € sont placés.

Les frais de versement sont mentionnés dans la notice d'information remise avant la souscription du contrat. Il est possible de négocier leur montant, d'autant plus si vous réalisez un versement important. Par ailleurs, ces frais peuvent être dégressifs en fonction du montant versé.

Les frais de gestion

Les frais de gestion sont prélevés chaque année. Il s'agit de la rémunération de l'assureur pour la gestion administrative de votre contrat. Ces frais portent sur la totalité des sommes versées (les frais de versements sont déduits) et sur les intérêts et revenus capitalisés.

Généralement, ils se situent entre 0,2 % et 1 % pour les sommes investies sur les fonds en euros et entre 0,5 % et 2 % pour celles placées en unités de compte.

A noter

Là encore, les assureurs proposant des contrats sur Internet sont souvent les plus compétitifs en termes de frais de gestion.

Les frais d'arbitrage

Lorsque vous modifiez la répartition de votre épargne sur un contrat d'assurance-vie, c'est-à-dire quand vous transférer des sommes d'un support à un autre, des frais d'arbitrage peuvent être appliqués par votre assureur. Ils sont calculés sur les sommes arbitrées (entre 0,25 % et 1 % de leur montant) ou selon un forfait (moins de 30 €, en moyenne).

A noter

Habituellement, les frais d'arbitrage sont inexistants sur les contrats souscrits par Internet. 

Les autres frais

Certains assureurs appliquent des frais lorsque le souscripteur clôture son contrat avant un nombre d'année défini. Ces frais sont limités à 5 % par la loi. Toutefois, aucun frais de sortie anticipée ne peut être appliqué sur un contrat ouvert depuis plus de 10 ans.

Dans le cadre de vos investissements en unités de compte, vous investissez généralement sur des fonds (FCP, SICAV). Or ceux-ci ont souvent leurs propres frais d'entrée et de gestion. Cependant, ils sont habituellement intégrés aux frais de versement acquittés lorsque vous alimentez votre contrat. Si tel n'est pas le cas, ils s'ajoutent aux frais de gestion réclamés par l'assureur.

Un contrat d'assurance-vie peut supporter plusieurs types de frais (versement, gestion, arbitrage). Des frais supplémentaires peuvent également réduire la rentabilité de votre placement. Avant de souscrire une assurance-vie, comparez les contrats entre eux.

Mesurer le poids des frais pour comparer les contrats

Pour être en mesure de comparer les contrats entre eux, vous devez calculer les frais de chacun des contrats proposés. Pour ce faire, multipliez le taux des frais de gestion par le nombre d'années envisagées pour votre placement et additionnez-le au taux des frais de versement. Pour une assurance-vie sur 10 ans dont les frais de gestion sont de 1 % et les frais de versement de 3 %, le calcul donne 13 % de frais (1 x 10 + 3). Sans frais de versement, le taux global prélevé ressort à 10 % (1 x 10).

Assurance Vie

Retrouvez le simulateur d'Assurance Vie Boursorama, l'outil parfait pour la simulation et le calcul de votre Assurance Vie.

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer