Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Ce qu’il faut vérifier avant de choisir un contrat d’assurance-vie
Dernière mise à jour le : 29/10/2021

Bien choisir son contrat d’assurance-vie demande de l’attention crédit photo : violetkaipa/Shutterstock / violetkaipa

Bien choisir son contrat d’assurance-vie demande de l’attention crédit photo : violetkaipa/Shutterstock / violetkaipa

Si vous envisagez d’ouvrir un contrat d’assurance-vie, vous êtes peut-être hésitant face aux nombreuses offres existantes sur le marché. Tous les contrats ne se valent pas et il est important d’opérer une sélection. Voici donc les éléments à prendre en compte pour choisir un contrat de qualité.

Sommaire:

  • Le fonds en euros doit offrir un rendement supérieur à la moyenne
  • Les frais doivent être limités pour ne pas peser sur la performance
  • La diversité de choix est importante pour les unités de compte
  • Les options de gestion constituent des outils utiles

Le fonds en euros doit offrir un rendement supérieur à la moyenne

Lorsque l’on ouvre un contrat d’assurance-vie, il est important de pouvoir compter sur un fonds en euros performant. Selon la Fédération française des assurances (FFA), en 2020, les fonds en euros des contrats d‘assurance-vie ont rapporté en moyenne 1,30%. Les experts misent, pour 2021, sur un taux de rendement de 1,1 %. Bien sûr, il ne suffit pas de prendre en compte la dernière performance annuelle. Il faut également vérifier l’historique pour s’assurer de la régularité.

A savoir

Selon les chiffres publiés par la Fédération Française de l’Assurance (FFA) pour 2020, les bénéficiaires d’un contrat d’assurance-vie sont au nombre de 38 millions.

Les frais doivent être limités pour ne pas peser sur la performance

Le niveau des frais prélevés par l’assureur est également à prendre en compte. Il en existe de différents types. Les frais sur versements viennent s’imputer directement sur les sommes versées. Ils sont très pénalisants puisqu’ils diminuent le montant de vos capitaux placés. La plupart des contrats en ligne n’appliquent plus ce type de frais. Ils sont donc à privilégier.

Des frais d’arbitrage peuvent être appliqués lorsque vous décidez de modifier vos placements au sein de votre contrat (par exemple quand vous réduisez le montant alloué au fonds en euros pour augmenter votre position sur un fonds en unité de compte). Plus vous êtes actif dans la gestion de votre contrat, plus il est important de veiller à limiter les frais d’arbitrages. Là encore, certains contrats en ligne n’imposent plus de frais d’arbitrages.

Enfin, des frais de gestion sont prélevés par les assureurs une fois par an. Ils varient selon chaque fond et sont en général compris entre 0,5 % et 1,5 % de vos avoirs.

A noter

Les taux de rémunération des fonds en euros sont communiqués nets des frais de gestion et bruts de prélèvements sociaux (actuellement fixés à 17,2 %).

La diversité de choix est importante pour les unités de compte

Pour être en mesure de bien gérer votre contrat, il est primordial de disposer d’une large palette de fonds. Ces derniers doivent vous permettre d’orienter vos investissements selon des critères géographiques, sectoriels et thématiques. Les contrats en ligne les plus innovants vous donnent par exemple la possibilité de loger des SCPI, des produits indexés sur l’or ou encore des trackers . Plus il y a de choix, mieux c’est. Certains contrats permettent d’investir dans des fonds gérés par différents gestionnaires et pas uniquement des fonds «maison». Ils sont à privilégier.

Les options de gestion constituent des outils utiles

Certains contrats proposent des outils de gestion. Ces derniers peuvent être gratuits ou payants (au forfait ou par opération). Il est par exemple possible de sécuriser automatiquement vos plus-values. Ainsi, à partir d’un certain niveau de performance, les gains sont transférés sur le fonds en euros. L’outil d’investissement progressif permet quant à lui d’investir au fil du temps sur les marchés financiers et donc de lisser les fluctuations des cours. Si vous souhaitez dynamiser votre contrat tout en jouant la sécurité, vous pouvez aussi avoir recours à un transfert automatique des intérêts du fonds en euros vers les unités de compte. Enfin, le rééquilibrage automatique permet de maintenir la répartition d’origine de vos fonds. Si un fonds a bien progressé, il sera allégé. Si un autre a baissé, il sera renforcé.

La plupart des établissements proposent aussi des options de gestion profilée dans leurs contrats, permettant une gestion du risque prédéterminée selon les objectifs de l’épargnant. Vous déterminez avec votre assureur le niveau de risques que vous souhaitez faire prendre à votre épargne. Puis, en fonction de votre profil (prudent, équilibré, dynamique), le gérant du contrat (une société de gestion, en principe) se charge d’ajuster la répartition des actifs du contrat entre les différents supports d’investissement: monétaire, obligataire, actions.

A savoir

Ouvrir plusieurs contrats permet une meilleure diversification en lissant le rendement de votre épargne.

Les contrats d’ assurance-vie offrent les frais les plus réduits, ce qui est important pour maximiser la performance de vos placements. Par ailleurs, le rendement du fonds en euros demeure un critère de choix.

Annonces immobilières