1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Mali : Kidal dans la fièvre de l'or (1)
Le Point13/04/2019 à 08:28

« C'est simple, tu cherches l'or avec ton détecteur, tu creuses peu profond et tu trouves ! Moi, j'ai acheté deux moteurs, un marteau piqueur, du carburant, de l'huile, du charbon pour faire fonctionner tout ça, j'ai tout donné à des cousins, quand ils partent chercher l'or, si ils trouvent, on partage ça ! », raconte avec enthousiasme Youssouf (le nom a été modifié), un touareg de Kidal, assis dans ce petit restaurant-snack du quartier Sira Koro à Bamako. Le jeune kidalois au chèche couleur sable, arrivé depuis quelques heures seulement dans la capitale, apprécie sa boisson fraîche autant que les centaines de milliers de franc CFA, dans sa poche, rapidement gagné en vendant quelques dizaines de grammes d'or, extrait des sables du sahara, souvent par plus de 40 degrés, à la sueur du front. « À Bamako, quand t'arrives pour vendre ton or, en 2 heures tu as l'argent. Il y a beaucoup de monde là-dedans, il y a beaucoup de gens qui ce sont enrichis, car il y a de l'or dans la région, chaque semaine on découvre un nouvel endroit, après c'est selon ta chance », poursuit-il.Mali, Niger, Burkina faso : des pays dans la course à l'orÀ plus de 1500 km de la capitale, à Kidal au nord du Mali, depuis la fin de l'année 2017, la prospection artisanale de l'or s'est intensifiée, charriant un flux important d'orpailleurs locaux comme étrangers provenant de divers pays africains, équipés de détecteurs de métaux, de marteau piqueur, de pioches,...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer