Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Macron en Espagne et au Portugal, loin de l'affaire Benalla

Reuters26/07/2018 à 08:22

MACRON EN ESPAGNE ET AU PORTUGAL, LOIN DE L'AFFAIRE BENALLA

PARIS (Reuters) - Emmanuel Macron se rend ce jeudi en Espagne et vendredi au Portugal pour travailler sur les migrations, l'avenir de l'Europe et les interconnexions énergétiques, loin de la crise liée au comportement de son ex-collaborateur Alexandre Benalla.

Les journalistes auront au moins deux occasions pour l'interroger sur ce feuilleton politico-judiciaire : une conférence de presse avec le président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, jeudi soir à Madrid, et une conférence de presse, vendredi soir à Lisbonne, avec le Premier ministre portugais, Antonio Costa, Pedro Sanchez et le commissaire européen Climat-Energie, Miguel Arias Canete.

Le chef de l'Etat, qui refuse le plus souvent de répondre à l'étranger à des questions qui ne sont pas liées à son déplacement, s'est exprimé mardi soir loin des journalistes.

Invitant, devant les parlementaires de son mouvement, un adversaire indéterminé à venir le "chercher" et mettant en cause le travail de la presse, il a adopté une défense paradoxale et risquée, qui a provoqué la fureur de l'opposition.

Lors d'un déplacement dans les Hautes-Pyrénées mercredi soir, il a pour la première fois répondu à des journalistes, devant lesquels il a critiqué la "frénésie" et l'"emballement" suscités par l'affaire Benalla.

Seront prioritairement abordés avec Pedro Sanchez, les migrations et le renforcement de la zone euro, sujets sur lesquels la France et l'Espagne ont de fortes convergences, souligne la présidence française. Des déclarations communes devraient être diffusées à l'issue.

La Commission européenne a proposé mardi de verser aux Etats membres 6.000 euros, tirés du budget de l'Union, pour chaque demandeur d'asile accueilli sur leur sol, et de couvrir les frais de fonctionnement des "centres contrôlés" que les pays volontaires ouvriront pour y placer les migrants le temps de décider qui d'entre eux peut bénéficier du droit d'asile.

La France va discuter des propositions de la Commission avec les autorités italiennes, à l'origine de la récente crise politique sur le sujet des migrations, a précisé l'Elysée.

La France et l'Espagne ont également des positions très proches sur le prochain budget de l'Union, le Brexit et la défense européenne, a-t-on souligné.

Emmanuel Macron dînera jeudi avec le roi d'Espagne, Felipe VI.

A Lisbonne vendredi, il participera avec Antonio Costa à une "consultation citoyenne", ces conférences sur l'avenir de l'Union que le président français a convaincu ses partenaires d'organiser comme un prélude aux élections européennes de mai 2019.

Après un déjeuner avec le Premier ministre portugais, il participera avec lui à un sommet sur les interconnections énergétiques, avec notamment Pedro Sanchez, la question des interconnections électriques et gazières avec la France concernant l'ensemble de la péninsule ibérique.

Plusieurs projets importants sont en cours, en particulier l'interconnexion électrique dans le Golfe de Gascogne, pour laquelle la Commission doit débloquer près de 600 millions d'euros.

(Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse)

6 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M9095115
    26 juillet10:00

    A supprimer les aides de toutes sortes aux cossards et baisser les plafonds du chomage en France.Plafond du chomage en France 6300 euros,2300 en Allemagne,1300 en Espagne et 300 en Angleterre.Et voila c'est 6 millions de gens qui ne bossent pas en France

    Signaler un abus

  • cleraz
    26 juillet09:20

    Lors du repas ils pourront toujours échanger des blagues sur la police de Macron vs la police de Franco. L'arrogance de Macron et son mépris affiché des français est insupportable.

    Signaler un abus

  • cleraz
    26 juillet09:17

    Macron a la trouille de se présenter devant les français et de répondre à des vraies questions. Il préfère faire la danseuse devant ses groupies et SA télévision. SA télévision et SA police.

    Signaler un abus

  • cleraz
    26 juillet09:15

    @bearhar l'absence de "vague" reste à prouver d'autant plus que le chômage remonte encore quelque soit les catégories.

    Signaler un abus

  • cleraz
    26 juillet09:13

    Macron fuit ses responsabilités dans les dérapages de SON chef de sécurité. Sécurité pour Macron ( et encore...) insécurité pour le public!

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.