1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Loin de la place Saint-Marc, l'acqua alta fait aussi des dégâts
Le Point18/11/2019 à 07:40

À l'inverse des Danaïdes condamnées à remplir en vain un tonneau percé, Giorgio, la soixantaine, tente, lui, d'écoper le sol de sa boutique envahie sans cesse par les eaux de l'Adriatique. C'est la troisième fois en une semaine que les acque alte inondent le magasin de cet artisan de la dentelle, l'un des savoir-faire de Burano, petite île de la lagune de Venise.Si ces hautes marées font partie intégrante de la vie des habitants de la région, la mi-novembre restera gravée dans les mémoires pour les niveaux exceptionnels observés. Comme dans les rues de la Sérénissime, la marée de mardi soir, poussée par un puissant sirocco, a fait de nombreux dégâts à Burano. Dans toute la Vénétie, les dommages se chiffreraient à près d'un milliard d'euros, selon les autorités.Sentiment d'abandonUne situation exceptionnelle dans la région qui a naturellement mobilisé depuis plusieurs jours représentants de la municipalité et membres du gouvernement. Pourtant, malgré cette débauche d'énergie ? très médiatisée ? sur l'île des Buranelli, un sentiment d'abandon s'est emparé de certains habitants. « Depuis mardi, personne n'est venu nous voir. Aucune nouvelle de Brugnaro (le maire de Venise et des îles de la lagune, NDLR) », peste ce dimanche une vieille dame réfugiée derrière la barrière en bois plantée à l'entrée de sa maison vert pimpant.Face à l'urgence, l'exécutif italien a pourtant rapidement décrété l'état d'urgence...

Lire la suite sur LePoint.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer