Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Le nouveau «en même temps» d'Édouard Philippe
information fournie par Le Point12/06/2019 à 18:55

Édouard Philippe a tenté de tirer les leçons du mouvement des Gilets jaunes, mais aussi des résultats des élections européennes, mercredi lors de sa déclaration de politique générale, la seconde du quinquennat, devant l'Assemblée nationale. Après le succès des écologistes, sortis à la troisième place, le Premier ministre a tenté de convaincre qu'il mettait la transition écologique au c?ur de ses priorités pour « l'acte 2 du quinquennat ».C'est donc le sujet qu'il a placé en tête de gondole dans son discours. « Ces douze prochains mois seront ceux de l'accélération écologique », a-t-il lancé à ses troupes. Avant d'estimer que « plus personne n'a aujourd'hui le monopole du vert ». À l'intention de ceux qui ne le croient pas sincère, il a présenté une sorte de mea culpa : « Je connais les soupçons me concernant. Je viens de la droite, j'ai travaillé dans une grande entreprise française du nucléaire, je suis élu d'une ville industrielle, je ne pourrais donc ni rien comprendre ni rien faire [...] Je ne me ferai pas passer pour un autre. Je ne suis pas un défenseur de la décroissance. Je crois dans la science [...] Je crois en l'économie de marché régulée par le politique, en l'innovation et en la force de la croissance. Je crois possible un nouveau modèle économique qui produise des richesses, donc de l'emploi, sans salir, sans contaminer, sans détruire, sans condamner ceux qui viendront après nous ou ceux qui vivent...

0 commentaire