1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Grève du contrôle aérien, une spécialité française
Le Point03/12/2019 à 06:40

Appartenant à la fonction publique, les contrôleurs aériens ne relèvent pas de la loi Diard. Celle-ci demande aux grévistes de se déclarer 48 heures à l'avance, ce qui permet aux entreprises d'établir des plannings et d'en informer, au moins la veille, les clients. Dans le cas du transport aérien, le programme des vols maintenus privilégie souvent les long-courriers aux rotations complexes à reconstruire. Les vols domestiques et européens sont plus faciles à relancer après le blocage de la machine.En revanche, les aiguilleurs du ciel, garants de la continuité du service public, sont astreints au service minimum. Celui-ci sera instauré, ou non, à la demande de leur administration qui devra alors limiter le trafic au prorata. Pour apprécier de son opportunité, la direction des services de la navigation aérienne (DSNA) ne dispose que des préavis de grève et de la fine connaissance des options syndicales de leurs troupes par les chefs de centres de contrôle et les chefs de tours. Une certaine dissymétrie peut exister entre la prévision et le mouvement. Un abattement de trafic de 30 à 40 % a pu être demandé aux compagnies aériennes alors que tous les contrôleurs, même les supposés grévistes, sont présents devant leurs écrans presque vides? La perturbation dans le ciel est maximale et les pertes de salaire des aiguilleurs inexistantes. On comprend mieux pourquoi 254 jours de grève des contrôleurs aériens de 2004 à 2016 font de...

Lire la suite sur LePoint.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer