Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Gilets jaunes: Édouard Philippe élude la question de sa démission
information fournie par Le Point07/12/2018 à 06:28

Édouard Philippe toujours en première ligne sur le front. Jeudi, depuis le plateau du JT de TF1, le Premier ministre a défendu la décision du gouvernement d'annuler pour l'année 2019 la hausse de la taxe sur les carburants, prévue à l'origine pour le mois de janvier. Lui qui se trouve fragilisé, d'un point de vue politique, par la crise des Gilets jaunes, et en raison des atermoiements de l'exécutif sur les mesures censées apaiser la colère du peuple.

La situation apparaissait dangereuse pour le Premier ministre, à tel point que circulait la rumeur selon laquelle il vivait ses dernières heures à Matignon. Mais jeudi, Édouard Philippe a préféré éluder la question. « ?Ma mission, c'est d'atteindre les objectifs qui ont été fixés par le président de la République. Je le fais avec le soutien de la majorité (...) et avec la confiance du président. Et c'est ce qui m'importe? », a ainsi déclaré le chef du gouvernement sur TF1.

Lire aussi Coignard - Gilets jaunes : la prime aux « ?ultras? »

Le Premier ministre a également fait savoir que plus de 89 000 membres des forces de l'ordre seraient mobilisés samedi en France, dont 8 000 à Paris, lors de la nouvelle journée de mobilisation des Gilets jaunes, l'acte 4. Une « ?douzaine de véhicules blindés? » à roues de la gendarmerie (VBRG) seront par ailleurs utilisés à Paris, a...

16 commentaires

  • 07 décembre10:17

    Une démission ne sert à rien s'il n'y a pas de programme derrière ! Virer peut être mais encore faut il savoir qui mettre après ... et qu'il soit aussi volontaire !