1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Galette des Rois, la petite faiblesse qui peut vous rendre riches
Le Point04/01/2020 à 12:25

C'est une véritable tradition à laquelle on s'adonne souvent avec gourmandise. Pour ce 6 janvier, jour de l'Épiphanie, les Français, Belges ou Suisses sont nombreux à se laisser tenter par une galette des Rois. Selon le rituel, celui qui trouve la « fève », généralement en porcelaine, devient alors le « roi » ou la « reine » et hérite d'une couronne en carton. Mais cette année, de nombreux établissements ont innové, explique Le Figaro.À ce petit jeu, c'est sans doute la maison Pierre Hermé qui frappe le plus fort. Associée à la joailllerie Messika, elle propose une fève unique, inspirée de la collection Lucky Move. Mais il faut avoir un peu (beaucoup) de chance au tirage. En effet, douze chanceux, après être devenus « roi » ou « reine », pourront remporter un des 12 bracelets de la collection d'une valeur de 1 980 euros.À l'hôtel de Crillon, deux fèves permettront de bénéficier d'une nuit dans le palace ou d'un soin signature Sisley au spa. Ailleurs, c'est la dimension gastronomique qui est mise en avant pour toucher les gourmets. Ainsi, au Boulanger de la Tour, ceux qui auront la chance de trouver une minitour auront le droit à un déjeuner offert à la Tour d'argent. Même chanson au Ritz, où trois fèves en or ont été mises en jeu, permettant de bénéficier d'un brunch pour deux.Lire aussi Galette des rois : un peu de douceur !Un lingot en BelgiqueDe l'autre côté de la frontière, on essaie aussi d'attirer les...

Lire la suite sur LePoint.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer