1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Ferrari abaisse ses objectifs à moyen terme, le titre irrégulier
Reuters18/09/2018 à 13:56

FERRARI ABAISSE SES OBJECTIFS À MOYEN TERME, LE TITRE IRRÉGULIER

MARANELLO, Italie (Reuters) - Ferrari a annoncé mardi une légère révision à la baisse de son objectif de bénéfice brut ajusté à moyen terme, son intention de lancer 15 produits entre 2019 et 2022 et sa décision de ne pas prévoir de voiture autonome.

L'action de la marque au cheval cabré a réagi de manière erratique à ses différentes déclarations, faites à l'occasion d'une journée investisseurs à son siège de Maranello (Emilie-Romagne).

Après avoir gagné jusqu'à 3,3% avant le début de cette journée, elle a perdu jusqu'à 3,7% vers la mi-séance, recul qui a entraîné une brève suspension de cotation. Vers 11h35 GMT, le titre Ferrari ne perd plus que 0,22% à 112,70 euros, à la traîne de l'indice regroupant les valeurs automobiles européennes (+0,60%).

Depuis le début de l'année, l'action est en hausse de près de 30% contre -12,4% pour l'indice sectoriel sur la période.

C'est la première journée investisseurs organisée par Ferrari sous la houlette de Louis Camillieri, qui a remplacé Sergio Marchionne depuis la mort brutale de ce dernier, intervenue fin juillet.

Ferrari avait dit en février vouloir multiplier par deux son excédent brut d'exploitation, à deux milliards d'euros, d'ici 2022, en se développant des les véhicules hybrides, les SUV, de nouvelles éditions spéciales et en allant plus loin dans sa programme de personnalisation.

Le directeur financier Antonio Picca Piccon a dit que le constructeur anticipait désormais un EBE ajusté compris entre 1,8 et 2 milliards d'euros à cette échéance, avec une marge d'exploitation devant dépasser les 38% cette même année.

(Agnieszka Flak et Stefano Rebaudo; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Benoit Van Overstraeten)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer