1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

États-Unis : elle simule une maladie pour obtenir un meilleur siège dans l'avion
Le Point03/12/2019 à 06:26

La place du milieu, le siège proche d'un bébé un peu capricieux ou encore celui à côté de la sortie de secours. Prendre l'avion peut parfois s'avérer être un long calvaire, alimenté par la peur, l'ennui ou l'agacement. Et certains passagers sont prêts à tout pour passer un voyage plus agréable. C'est le cas de cette femme qui a été débarquée d'un avion aux États-Unis pour avoir simulé une maladie dans le but d'obtenir une meilleure place, raconte CNN.Lire aussi Delta Air Lines : un vol à 42 millions? de points de fidélitéL'appareil de la compagnie American Eagle, qui reliait Pensacola à Miami lundi 2 décembre, a en effet dû faire demi-tour à cause d'une passagère qui avait besoin d'une assistance médicale. Peu de temps après le décollage de l'avion, une femme s'est plainte de ne pas avoir de siège qui lui convenait et a demandé à s'asseoir sur une place plus grande.Soupçons de maladie mentaleFace au refus de l'équipage, elle a affirmé qu'elle commençait à devenir malade. Le pilote a alors la pris la décision de faire demi-tour pour que des secours puissent intervenir sur le lieu de départ. Sur le chemin du retour, les employés de la compagnie ont vu clair dans le jeu de la passagère et ont constaté qu'elle n'était pas du tout malade.Lire aussi Inde : un essaim d'abeilles en colère retarde le départ d'un avionÀ l'atterrissage de l'appareil, la police a été prévenue pour intervenir. La femme a ensuite refusé de...

Lire la suite sur LePoint.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer