1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

États-Unis : des candidats républicains refusent des interviews avec des journalistes femmes
Le Point18/07/2019 à 19:40

À une semaine d'intervalle, deux hommes politiques républicains ont expliqué décliner les interviews avec des journalistes femmes. C'est d'abord Robert Foster, candidat au poste de gouverneur du Mississippi, qui a fait parler de lui. Il a refusé que la reporter du journal local Mississippi Today Larrison Campbell ne le suive durant sa campagne, évoquant sa foi chrétienne et expliquant qu'il souhaitait « rester professionnel ». « Les autres candidats ont été accompagnés par des journalistes hommes, ce qui est une situation un peu différente (...) Il y aurait eu de nombreuses occasions de se retrouver dans des situations gênantes que je voulais éviter », a-t-il justifié sur l'antenne de la radio locale. L'équipe du candidat a proposé que la journaliste soit accompagnée par un autre journaliste, un homme cette fois-ci, rapporte CNN.Robert Foster a également peur de ses détracteurs, qui, selon lui, le suivent sans cesse avec un téléphone dans la main, cherchant à le trouver dans une situation compromettante. « Dans dix ou quinze ans, quelqu'un pourrait m'accuser d'agression et je n'ai aucun témoin pour me protéger », détaille-t-il également, évoquant l'ère post #MeToo.Lire aussi « Beaucoup d'hommes perçoivent #MeToo comme un danger pour leurs privilèges »Accusé de sexisme, le candidat ne s'est pas démonté : « Comme je l'avais anticipé, la gauche a perdu la tête juste parce que j'ai choisi de ne pas être seul avec une...

Lire la suite sur Le Point.fr

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • geocor
    18 juillet22:14

    Vu qu'il n'y a plus un homme célèbre qui ne soit accusé de viol, on les comprend de demander deux journalistes de deux sexes différents.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer