Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Prix Nobel d'économie

Crée en 1968, le prix Nobel d'économie récompense une ou plusieurs personnes pour leurs travaux et contributions dans le domaine des sciences économiques. Les économistes de nationalité américaine dominent largement la sélection avec plus de 41 lauréats distingués. Le Royaume-Uni arrive en seconde position avec 8 lauréats, suivi de la Norvège et la France qui ont vu 3 lauréats récompensés pour chaque pays.

Le prix "Nobel" d'économie 2019 a été attribué à la Française Esther Duflo et les Américains Abhijit Banerjee et Michael Kremer. Les trois chercheurs ont été récompensés pour leurs travaux sur "la réduction de la pauvreté globale" et notamment dans les pays en voie de développement.

  • information fournie par AOF11.10.202114:56

    (AOF) - Le prix Nobel d’économie a été décerné à trois spécialistes de l’économie expérimentale, le Canadien David Card, l’Américano-Israélien Joshua Angrist et l’Américano-Néerlandais Guido Imbens. David Card a montré notamment que l’augmentation du salaire minimal n’entraînait pas nécessairement une diminution des emplois

  • information fournie par Reuters11.10.202112:48
    1

    STOCKHOLM (Reuters) -Le prix Nobel d'économie 2021 a été attribué à trois chercheurs d'universités américaines, David Card, Joshua D. Angrist et Guido W

  • information fournie par Reuters11.10.202112:34

    (Actualisé avec précisions § 4-6) STOCKHOLM, 11 octobre (Reuters) - Le prix Nobel d'économie 2021 a été attribué à trois chercheurs d'universités américaines, David Card, Joshua D. Angrist et Guido W

  • information fournie par Reuters11.10.202112:12

    STOCKHOLM, 11 octobre (Reuters) - Le prix Nobel d'économie 2021 a été attribué à trois chercheurs d'universités américaines, David Card, Joshua D. Angrist et Guido W

  • information fournie par Reuters12.10.202013:04
    3

    STOCKHOLM (Reuters) - Le prix Nobel d'économie a été décerné lundi aux Américains Paul Milgrom et Robert Wilson pour leurs travaux sur la théorie des enchères et leur invention de nouveaux formats d'enchères. "Leurs découvertes ont bénéficié aux vendeurs, aux acheteurs et aux contribuables du monde entier", écrit l'Académie royale des sciences suédoise

  • information fournie par Reuters12.10.202012:27

    (.) STOCKHOLM, 12 octobre (Reuters) - Le prix Nobel d'économie a été décerné lundi aux Américains Paul Milgrom et Robert Wilson pour leurs travaux sur la théorie des enchères et leur invention de nouveaux formats d'enchères

  • information fournie par Reuters12.10.202011:56

    STOCKHOLM, 12 octobre (Reuters) - Le prix Nobel d'économie a été décerné lundi aux Américains Paul Milgrom et Robert Wilson pour leurs travaux sur la théorie des enchères. "Leurs découvertes ont bénéficié aux vendeurs, aux acheteurs et aux contribuables du monde entier", écrit l'Académie royale des sciences suédoise

  • information fournie par France 2422.05.202021:49
    1

    Dans cette première partie de La semaine de l'économie, Stéphanie Antoine reçoit Esther Duflo. Prix Nobel d’économie 2019 et professeure au MIT, elle évoque la nécessité de renforcer la coopération européenne, l'intérêt de restaurer l'ISF et les risques qu'entraîne la politisation de la crise sanitaire mondiale

  • information fournie par Boursorama21.10.201914:02

    François Lett, Directeur du développement éthique et solidaire Tout le monde se souvient qu'en 2006 l'économiste et entrepreneur inventeur du micro-crédit Mohammad Yunus, d'origine bangladaise, nominé pour le prix Nobel d'économie en 2005, avait finalement obtenu le prix Nobel de la paix conjointement avec la Grameen Bank qu'il avait créée en 1977. 13 ans après, les jurés du Nobel ont été beaucoup plus intrépides en consacrant Esther Duflo, deuxième femme à obtenir le prix (après Elinore Ostrom en 2009), quatrième lauréat français (pour 62 américains) et plus jeune récipiendaire de l'histoire du prix en économie (46 ans) ! Elle partage cette récompense avec son mari Abhijit Banerjee et Michael Kremer pour leurs travaux qui, selon l'Académie suédoise royale des sciences « ont introduit une nouvelle approche pour obtenir des réponses fiables sur la meilleure façon de réduire la pauvreté dans le monde

  • information fournie par Ecorama16.10.201909:15
    6

    Dans le milieu masculin des économistes, une femme française se voit attribuer le prix Nobel d'économie pour ses travaux sur la réduction de la pauvreté. Un vent d'air frais souffle sur la science économique, selon Jean-Marc Vittori, éditorialiste aux Echos ! Ecorama du 15 octobre 2019, présenté par David Jacquot sur Boursorama

  • information fournie par France 2415.10.201911:01

    La lutte contre la pauvreté est au cœur des recherches des trois économistes récompensés lundi par le prix de la Banque de Suède en mémoire d’Alfred Nobel. Un prix que la Française Esther Duflo partage avec son mari Abhijit Banerjee et avec le chercheur Michael Kremer

  • information fournie par Reuters14.10.201913:09
    2

    STOCKHOLM (Reuters) - Le prix Nobel d'économie a été attribué lundi à la Franco-Américaine Esther Duflo, à l'Indien Abhijit Banerjee et à l'Américain Michael Kremer pour leur approche expérimentale de la lutte contre la pauvreté. "Les recherches menées par les lauréats de cette année ont considérablement amélioré notre capacité à lutter contre la pauvreté dans le monde

  • information fournie par Reuters14.10.201912:43

    (.) STOCKHOLM, 14 octobre (Reuters) - Le prix Nobel d'économie a été attribué lundi à la Franco-Américaine Esther Duflo, à l'Indien Abhijit Banerjee et à l'Américain Michael Kremer pour leur approche expérimentale de la lutte contre la pauvreté

  • information fournie par Le Point14.10.201912:40
    4

    Cet entretien a été initialement publié en décembre 2011.Après avoir occupé la chaire Savoirs contre la pauvreté du Collège de France, monté un laboratoire au MIT de Boston pour apporter des réponses concrètes, Esther Duflo poursuit son combat

  • information fournie par France 2414.10.201912:29

    Le prix Nobel d'économie a été attribué lundi à la Franco-Américaine Esther Duflo et aux Américains Abhijit Banerjee et Michael Kremer pour leurs travaux sur la réduction de la pauvreté dans le monde.

  • information fournie par IDIX08.10.201816:20

    Les chiffres clés du Prix Nobel d'économie  

  • information fournie par Reuters08.10.201813:41
    1

    STOCKHOLM (Reuters) - Le prix Nobel d'économie a été décerné lundi aux Américains William Nordhaus et Paul Romer pour leurs travaux sur l'intégration du changement climatique et de l'innovation technologique dans l'analyse macro-économique, a annoncé lundi l'Académie royale des sciences de Suède. "Leurs conclusions ont considérablement élargi le champ de l'analyse économique en permettant l'élaboration de modèles qui expliquent comment l'économie de marché interagit avec la nature et le savoir", dit-elle dans un communiqué

  • information fournie par Reuters08.10.201812:02

    STOCKHOLM, 8 octobre (Reuters) - Le prix Nobel d'économie a été décerné lundi aux Américains William Nordhaus et Paul Romer, pour leurs travaux sur l'intégration du changement climatique et de l'innovation technologique dans l'analyse macro-économique, a annoncé lundi l'Académie royale des sciences de Suède. "Leurs conclusions ont considérablement élargi le champ de l'analyse économique en permettant l'élaboration de modèles qui expliquent comment l'économie de marché interagit avec la nature et le savoir", dit-elle dans un communiqué

  • information fournie par Ecorama19.04.201714:10
    11

    Dans une tribune publiée dans Le Monde, Joseph Stiglitz, Jean Tirole ou encore Paul Krugman fustigent le programme anti-européen, anti-immigration et protectionniste de Marine Le Pen. Une prise de distance embarrassante pour la candidate frontiste qui s'est souvent appuyée sur les travaux de Joseph Stiglitz

  • information fournie par Reuters18.04.201709:51
    3

    PARIS, 18 avril (Reuters) - Vingt-cinq lauréats du prix Nobel d'économie, parmi lesquels le français Jean Tirole et l'américain Joseph Stiglitz, fustigent le programme anti-européen, anti-immigration et protectionniste de Marine Le Pen dans une tribune publiée mardi par Le Monde. "Les problèmes sont trop sérieux pour être confiés à des politiciens clivants", dénoncent-il dans ce texte dévoilé à cinq jours du premier tour de l'élection présidentielle française