Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Pension de réversion du conjoint d'un travailleur indépendant
Dernière mise à jour le : 20/01/2021

Le conjoint ou ex-conjoint d'un travailleur indépendant décédé peut percevoir une pension de réversion. crédit photo : CREDIT_NON_AFFICHE

Le conjoint ou ex-conjoint d'un travailleur indépendant décédé peut percevoir une pension de réversion. crédit photo : CREDIT_NON_AFFICHE

Au décès d'un travailleur indépendant, son conjoint ou ex-conjoint peut bénéficier, sous certaines conditions, d'une fraction de la retraite de base et de la retraite complémentaire que percevait le défunt, ou qu'il aurait pu percevoir s'il est décédé avant de prendre sa retraite. Le partenaire de pacs survivant et le concubin survivant d'un travailleur indépendant n'ont pas droit à cette prestation.

Sommaire:

  • Pension de réversion: les conditions à respecter
  • Le montant de la pension de réversion

Pension de réversion: les conditions à respecter

La pension de réversion est ouverte à l'époux ou ex-époux survivant à partir de 55 ans. Ses ressources annuelles ne doivent pas dépasser un plafond, fixé en 2021 à 21 320 € s'il vit seul et à 33 779,20 € s'il vit en couple. A quelques exceptions près, toutes les ressources du conjoint survivant ou de son ménage (revenus professionnels, allocations de chômage, pensions de retraite...) sont prises en compte pour apprécier le respect de ces plafonds. Toutefois, un abattement de 30% est appliqué sur ses revenus professionnels.

Si le défunt a été marié plusieurs fois, la pension de réversion peut être accordée non seulement à son conjoint survivant, mais également à ses ex-conjoints. Peu importe que ses derniers se soient remariés ou qu'ils vivent à nouveau en couple. La pension de réversion est alors répartie entre le conjoint et le ou les ex-conjoints du défunt proportionnellement à la durée de chaque mariage.

A noter

Le conjoint ou ex-conjoint bénéficiaire d'une pension de réversion doit informer la caisse de retraite qui la lui verse de tout changement intervenu dans ses revenus, afin qu'elle en recalcule le montant. Toutefois, son montant ne peut plus être révisé dès lors que son bénéficiaire a liquidé ses retraites personnelles ou qu'il atteint 62 ans s'il ne peut pas prétendre à une retraite personnelle.

Le montant de la pension de réversion

La pension de réversion est égale à 54 % de la retraite de base, hors majorations, que percevait ou qu'aurait pu percevoir le défunt. Son montant est compris entre un minimum et un maximum revalorisé chaque année. Pour 2021, le minimum est fixé à 3 492,37 € par an (soit 291,03 € par mois), et le maximum à 11 106,72 € par an (soit 925,56 € par mois). Si le défunt a cotisé durant moins de 15 ans, le minimum est réduit proportionnellement à sa durée d'assurance.

Si la somme des revenus de l'époux ou ex-époux survivant et de la pension de réversion dépasse le plafond de ressources à respecter, la pension de réversion est réduite à hauteur du dépassement. A l'inverse, des majorations peuvent être accordées si le bénéficiaire de la réversion a des enfants à charge, s'il a eu ou élevé au moins 3 enfants, ou s'il a atteint l'âge de la retraite à taux plein automatique (67 ans pour les générations nées à partir de 1955) et si le montant de ses propres retraites ne dépassent pas un plafond (874,77 € par mois en 2021) .

La réversion de la retraite complémentaire

A partir de 55 ans, l'époux ou ex-époux survivant d'un travailleur indépendant peut aussi bénéficier d'une pension de réversion servie par le régime de retraite complémentaire dont il relevait. Son montant est égal à 60% des droits que percevait ou aurait pu percevoir le défunt. Là encore, son versement est réservé au conjoint et ex-conjoint dont les ressources ne dépassent pas un plafond, fixé à 82 272 € par an en 2021 (soit 6 856 € par mois).

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer