Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Fonds ISR, quels critères pour choisir un investissement responsable?
Dernière mise à jour le : 29/10/2021

Les fonds d’Investissement Socialement Responsable (ISR) sont gérés selon les critères ESG crédit photo : Shutterstock

Les fonds d’Investissement Socialement Responsable (ISR) sont gérés selon les critères ESG crédit photo : Shutterstock

Les fonds ISR sont investis selon des critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG). Ces fonds d’investissement socialement responsable sont aussi parfois appelés fonds ESG ou fonds durables. Qu’est-ce qui différencie ces fonds obéissant à des stratégies diverses ? Comment faire son choix face à leur nombre croissant ?

Sommaire:

  • Investir responsable pour donner du sens à son épargne
  • La gestion ESG, un succès croissant
  • ISR, investir selon des critères extra-financiers
  • Une offre ISR qui s’étoffe
  • Pour bien choisir ses fonds ISR, miser sur des thématiques d’avenir
  • Les fonds multithématiques, source de diversification pour son ISR
  • Rester attentif aux critères financiers

Investir responsable pour donner du sens à son épargne

La quête de sens ne touche pas uniquement la sphère professionnelle avec le développement de la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE). Avec les contraintes que la crise sanitaire a imposées à tous, les investisseurs ont été de plus en plus nombreux à se soucier aussi du sens à donner à leur épargne. Les fonds de l’univers de l’investissement socialement responsable (ISR) permettent, pour certains d’entre eux, d’investir selon des critères conformes aux Objectifs de Développement Durable (ODD) de l’ONU. Le succès de ces fonds a accompagné le rebond des marchés après le point bas de mars 2020.

La gestion ESG, un succès croissant

Les encours des fonds durables ont progressé de 26% sur l’année 2020, selon les chiffres de Novethic de fin septembre 2020. Et 51% de la collecte des fonds gérés en suivant les indices de marché a porté sur des ETF ( Exchange-Traded Funds ) ESG sur les trois premiers trimestres de 2020. Ces chiffres sont le résultat de leur relative résistance à la baisse des marchés en mars 2020. Et leur succès ne se dément pas. Depuis début janvier 2021, les fonds ESG qui suivent les indices de manière passive s’arrogent déjà 60% de la collecte des ETF en France. Au premier semestre 2021, près de 1 100 fonds d’investissement France totalisaient 683 Mds € d’encours (Novethic, Market Data, juin 2021).

ISR, investir selon des critères extra-financiers

Selon l’étude Fonds durables France publiée par Novethic le 30 septembre 2020, 90% des fonds durables appliquent désormais les critères ESG (Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance) à travers leur processus de gestion et de sélection des sociétés dans lesquelles ils investissent. Ces critères permettent d’évaluer, d’une part, la responsabilité sociale de l’entreprise et, d’autre part, la manière dont elle contribue au développement durable.

Trois types de critères ESG coexistent:

  • Le premier porte sur les impacts et risques environnementaux d’une entreprise. Ses émissions de CO2 et de gaz à effet de serre, le recyclage de ses déchets ou sa consommation électrique sont ainsi pris en considération à travers la dimension environnementale de l’ESG.
  • Le deuxième porte sur la gestion des ressources humaines et les relations de l’entreprise avec ses différentes parties prenantes. Sont mesurés, par exemple, la qualité du dialogue social, la formation des salariés ou l’emploi des personnes handicapées.
  • Le troisième, celui de la gouvernance, porte enfin sur des aspects tels que la qualité et la diversité des équipes de direction ou la politique de vote aux assemblées générales des sociétés.

Une offre ISR qui s’étoffe

À mesure que les critères d’investissement responsable s’affinent et que les données ESG mises à disposition des investisseurs s’enrichissent, l’offre de cet univers continue de s’étoffer. En septembre 2020, 840 fonds “durables” avaient ainsi été répertoriés par Novethic, avec un investissement à 50% en actions, 18% en obligations , 25% en monétaire et 7 % en autres classes d’actifs. En juin 2021, Novethic répertoriait 1099 fonds durables France .



Les fonds ISR peuvent être gérés de trois manières différentes. Certains gérants adoptent une stratégie de gestion des risques ESG. Un second type de stratégie repose sur les exclusions thématiques, qui portent par exemple sur les armes, l’alcool ou le jeu. Enfin, d’autres fonds sélectionnent les entreprises en fonction de leur impact sociétal et environnemental. Il s’agit des fonds d’investissement d’impact. Ces stratégies sont détaillées dans la documentation réglementaire des fonds durables. Pour les distinguer, ils sont présentés selon une typologie plus explicite (fonds thématiques ou multithématiques, fonds investis dans la dimension sociale ou fonds labellisés ISR).

Pour bien choisir ses fonds ISR, miser sur des thématiques d’avenir

Les fonds thématiques représentent le quart des fonds investis de manière durable. Cette approche de gestion facilite le choix parmi les fonds ISR. Une majorité des fonds thématiques sont consacrés à l’environnement (énergies renouvelables, efficacité énergétique, eau et traitement des déchets, technologies propres, économie circulaire ou économie des océans). Ainsi, parmi les fonds qui avaient été créés au 3e trimestre 2020, figuraient huit fonds bas-carbone, dont la gestion répond à un objectif climat. Les investisseurs peuvent aussi opter pour des ETF orientés climat, indexés sur les indices boursiers Paris Aligned Benchmark (PAB) et Climate Transition Benchmark (CTB), moins gourmands en frais.

Les fonds multithématiques, source de diversification pour son ISR

Les fonds investis en tenant compte de la dimension sociale des entreprises ont vu leur collecte progresser de 69% au 3e trimestre 2020. Les fonds multithématiques ont également le vent en poupe. Parmi les 840 fonds durables répertoriés en septembre 2020, 405 fonds bénéficiaient du label ISR. A l’occasion du lancement de la réforme de ce label en mars 2021 (pour renforcer sa méthodologie et sa gouvernance), la Direction du Trésor a rappelé qu’il était un des premiers labels d’épargne en Europe. Au 8 mars 2021, 690 fonds étaient labellisés ISR pour un total de près de 470 milliards d’euros d’encours. Selon Novethic, en juin 2021, les fonds thématiques dominants dédiés à l’environnement portaient sur les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique.

A savoir

Les principaux labels en finance durable dans l’Union européenne sont: ISR ; Greenfin ; FNG-Siegel ; Towards Sustainability ; Umweltzeichen ; Nordic Swan Ecolabel ; LuxFLAG ESG ; LuxFLAG Environnement ; LuxFLAG Climate Finance.

Parallèlement, le 10 mars 2021, le règlement européen SFDR (Sustainable Finance Disclosure) est entré en vigueur. Il définit notamment deux catégories de produits: ceux qui promeuvent des caractéristiques environnementales et/ou sociales (produits dits «article 8») et ceux qui ont pour objectif l’investissement durable (produits dits «article 9»). Le règlement impose aux sociétés de gestion de portefeuille d’identifier les produits relevant de ces articles et d’appliquer les exigences de transparence correspondantes prévues dans le règlement. Depuis, Novethic a pu constater que 20 % des fonds durables étaient classés, dès avril 2021, «article 9».

Rester attentif aux critères financiers

Investir sur des critères extra-financiers ne doit pas faire oublier les critères financiers qui président au choix d’un fonds. Pour bien choisir ses fonds dans l’univers de l’investissement socialement responsable, il faut pouvoir en évaluer le couple rendement/risque. Comment faire? Tout d’abord, il est important de connaître les performances de la durée de détention recommandée du fonds, et de vérifier également leurs performances à plus longue échéance.

Consultez également l’indicateur synthétique de risque et de rendement (SRRI) du fonds. Ce ratio rapporte sa volatilité à son rendement. Il permet de savoir dans quelle mesure la valeur du capital investi peut baisser. C’est donc un critère important pour bien choisir son fonds, soumis au risque de perte.

Les labels ISR et ISR Immobilier, gages de confiance

Le label ISR est attribué après un audit de la méthodologie d’investissement des fonds. Celui-ci implique des résultats mesurables et concrets au regard des critères ESG. Il a été créé en 2015 par le ministère de l’Économie et des Finances. Seuls des organismes agréés par le Comité français d’accréditation (Cofrac) peuvent le délivrer et effectuer les contrôles dont le fonds ISR fait l’objet par la suite. Le cahier des charges du label ISR s’articule autour de six piliers.

Le premier critère d’audit porte sur les objectifs recherchés par la prise en compte des critères ESG dans la politique d’investissement. Deuxième pilier de l’audit réalisé pour décerner le label ISR, la méthodologie d’évaluation ESG. Troisièmement, la prise en compte des critères ESG dans la constitution et la vie de ce portefeuille. Quatrième pilier, la politique de vote et de dialogue avec les émetteurs. Cinquième pilier de l’audit, la transparence de la communication vis-à-vis des investisseurs. Enfin, l’évolution du suivi des caractéristiques ESG du portefeuille constitue le sixième pilier de l’audit qui permet d’attribuer le label ISR.

Entré en vigueur le 23 octobre 2020, le label ISR Immobilier commence à être attribué à des produits d’investissement dans l’immobilier comme les SCPI ou les OPCI (Organismes de Placement Collectif en Immobilier). Son impact est d’autant plus significatif que le gestionnaire d’un fonds immobilier est en charge du patrimoine immobilier qui en constitue l’actif. Leur démarche d’amélioration au regard des critères ISR dans le temps sera ainsi prise en compte dans leur analyse et la notation.

Annonces immobilières