Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La Chine devrait ouvrir davantage son marché au porc français
Reuters01/12/2017 à 13:13

LA CHINE DEVRAIT OUVRIR DAVANTAGE SON MARCHÉ AU PORC FRANÇAIS

LA CHINE DEVRAIT OUVRIR DAVANTAGE SON MARCHÉ AU PORC FRANÇAIS

par Dominique Patton

PÉKIN (Reuters) - La Chine, premier consommateur mondial de porc, s'apprête à autoriser davantage d'importations de viande de porc française, de viande transformée et de lait pour nourrissons, a annoncé vendredi à Pékin Bruno Le Maire.

La Chine exige des sites exportant des produits tirés de la viande de se soumettre au préalable à un contrôle de ses agents. Des inspections ont donc été menées en France en 2015 mais, dans l'attente de la publication de leurs conclusions, les entreprises françaises ne peuvent exporter vers la Chine.

Les autorités chinoises ont annoncé qu'elles publieraient les résultats de leurs audits avant la fin de l'année. On ignore pour le moment ce qui a retardé cette publication.

La publication des résultats d'audit permettra d'exporter plus facilement du boeuf, du porc, de la charcuterie et du lait pour nourrissons, a déclaré le ministre de l'Economie et des Finances, à l'occasion du Dialogue économique et financier franco-chinois.

Les importations chinoises de porc ont bondi l'an dernier à environ 1,6 million de tonnes.

La demande de la Chine de porc transformé progresse à un rythme soutenu mais jusqu'à présent Pékin n'autorise qu'une poignée d'exportateurs de produits à base de viande transformée, notamment le jambon sec et autres charcuteries.

Les discussions de cette semaine devraient également accélérer l'accès de la France à un marché chinois de la viande de boeuf en plein essor, selon des responsables français.

La Chine avait déjà déclaré au début de l'année envisager de lever son embargo sur la viande de boeuf française mais son marché n'est pas encore totalement ouvert.

(Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

5 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M7097610
    01 décembre14:45

    on exporte en Chine puis ils exportent en Russie...avec leur marge.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer