1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

L'adolescente saoudienne en fuite est arrivée au Canada
Reuters12/01/2019 à 18:15

L'ADOLESCENTE SAOUDIENNE EN FUITE EST ARRIVÉE AU CANADA

TORONTO (Reuters) - L'adolescente saoudienne, qui s'était barricadée cette semaine dans un hôtel de l'aéroport de Bangkok pour échapper à sa famille, est arrivée samedi à Toronto après avoir obtenu l'asile de la part des autorités canadiennes.

Rahaf Mohammad al Qunun, âgée de 18 ans, s'était enfermée dans sa chambre d'hôtel pour échapper à une extradition de Thaïlande, affirmant qu'elle risquait la mort si elle était renvoyée auprès de ses parents.

La jeune fille refusait de voir son père et son frère qui avaient fait le déplacement en Thaïlande afin de la ramener en Arabie saoudite.

Qunun a pu embarquer vendredi soir à bord d'un vol de la Korean Air à destination de Séoul où elle a pris un avion à destination de Toronto.

Qunun était arrivée il y a une semaine à Bangkok et s'était vu interdire l'entrée sur le territoire thaïlandais. Elle avait alors publié des messages sur Twitter, depuis la zone de transit de l'aéroport Suvarnabhumi, pour expliquer qu'elle s'était enfuie à partir du Koweït et que sa vie était menacée si elle retournait dans son pays.

En quelques heures, une campagne de soutien était lancée sous le hashtag #SaveRahaf (#SauvezRahaf). Les autorités thaïlandaises avaient fini par l'autoriser à entrer sur le territoire après 48 heures d'hésitations pendant lesquelles la jeune fille s'était enfermée un temps dans une chambre d'hôtel.

(Chris Helgren; Pierre Sérisier pour le service français)

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • bearnhar
    13 janvier08:27

    Bienvenue chez les gens civilisés.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer