Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Hari Nada, la « taupe » qui a fait tomber Carlos Ghosn
information fournie par Le Point20/12/2018 à 20:10

Il s'appelle Hari Nada. Il est un dirigeant de Nissan, il est britannico-malais, il a 54 ans et, selon le Financial Times, il est aussi « le » tombeur de Carlos Ghosn. L'homme qui aurait rassemblé des éléments de preuve contre le tout-puissant PDG de l'Alliance Renault-Nissan et l'aurait conduit tout droit dans les bras des procureurs japonais. Le quotidien britannique a révélé son nom le 14 décembre dernier. Chez Renault, certains se souviennent de l'avoir croisé au détour d'une réunion ou d'un couloir dans les locaux de Nissan au Japon, mais ils sont peu nombreux à le connaître intimement.

Hari Nada, dont le vrai nom est Hemant Kumar Nadanasabapathy, nom qu'il a lui-même simplifié en Hari Nada, est à son aise dans les grands couloirs du 21e étage de la tour Nissan, le plus élevé, celui des huiles du groupe, à Yokohama. Personnage-clé de Nissan, le déroulé complet des fonctions qu'il exerce est impressionnant : il est senior vice president, chargé du bureau du chairman (qui était donc Carlos Ghosn avant qu'il ne soit démis de son poste), du bureau du directeur général (Hiroto Saikawa), du bureau de l'Alliance Renault-Nissan, du département juridique, de l'audit, de l'organisation et de la « conformité ». Mais Hari Nada a beau avoir un CV long comme une journée de prison, il restera pour toujours dans l'histoire ? si cela est confirmé par les faits ? comme le « lanceur d'alerte » de Nissan ou, dit autrement,...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire