1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Gilets rouges de la CGT et Gilets jaunes défilent ensemble à Paris
Le Point27/04/2019 à 18:25

Les Gilets jaunes descendent de nouveau dans la rue. Deux jours après les annonces d'Emmanuel Macron, perçues par beaucoup d'entre eux comme du « blabla » sans impact sur leur quotidien, les Gilets jaunes se mobilisent. À 14 heures, le ministère de l'Intérieur a recensé 5 500 manifestants, dont 2 600 à Paris. Des chiffres contestés par les organisateurs, mais qui restent en tout cas inférieurs à ceux de la semaine passée : à la même heure, 9 600 personnes s'étaient mobilisées, dont 6 700 à Paris.Lire aussi Acte XXIV : malgré les annonces de Macron, les Gilets jaunes vont continuerSelon la préfecture de police de Paris, 8 920 contrôles préventifs ont été effectués et 11 personnes ont été interpellées dans la capitale. Depuis l'acte I de ce mouvement social le 17 novembre, 2 400 Gilets jaunes et 1 700 membres des forces de l'ordre ont été blessés, selon Beauvau. À un mois des élections européennes, les organisateurs entendent donner un caractère « international » à la journée d'action avec une manifestation à Strasbourg.Une marche sur les médias à ParisCe défilé de 2 000 Gilets jaunes, selon la préfecture, a été marqué par un bref épisode de tension quand le cortège a voulu rejoindre le Parlement européen, ont constaté des journalistes de l'Agence France-Presse. Selon France 3 Grand Est, un homme aurait été blessé au front. Dans la foule, Pascal Harter, 58 ans, a estimé qu'il n'y avait...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer