1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

France: Une cellule d'extrême droite démantelée
Reuters11/06/2019 à 14:08

PARIS (Reuters) - Une cellule d'extrême droite soupçonnée de vouloir s'attaquer à un lieu de culte juif ou musulman a été démantelée ces derniers mois et ses cinq membres présumés mis en examen, a-t-on appris mardi de source judiciaire.

Tout a commencé avec l'ouverture d'une information judiciaire visant des infractions à la législation sur les armes le 8 septembre 2018 par le parquet de Grenoble.

Trois personnes avaient alors été mises en examen. Selon une source judiciaire, les résultats de l'enquête laissaient penser qu'elles nourrissaient un projet aux contours encore mal définis d'acte violent "susceptible de viser un lieu de culte" juif ou musulman.

La section antiterroriste du parquet de Paris s'est saisie de cette procédure en janvier dernier et a confié la poursuite des investigations à un juge d'instruction antiterroriste.

L'enquête vise les infractions d'association de malfaiteurs terroriste, de transport, détention et fabrication d'engins explosifs en relation avec une entreprise terroriste, de détention non autorisée d'armes de catégorie A et de port d'armes de catégorie B, toujours en relation avec une entreprise terroriste.

Deux individus ont encore été interpellés en mai 2019 et mis en examen le 23 du même mois pour association de malfaiteurs terroriste criminelle.

À ce jour, cinq personnes sont donc mises en examen dans cette affaire. Quatre sont sous contrôle judiciaire et une en détention provisoire.

(Emmanuel Jarry, avec Service France, édité par Yves Clarisse)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer