1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Confusion autour de la suppression totale de la taxe d'habitation
Le Point08/01/2019 à 11:57

Supprimera, supprimera pas la taxe d'habitation pour les 20 % de ménages les plus aisés ? La question est loin d'être tranchée ce mardi. Dimanche, au Grand Rendez-vous Europe 1, Bruno Le Maire avait expliqué que cette question serait discutée lors du grand débat promis par l'exécutif en réponse au mouvement des Gilets jaunes. Mardi matin, le ministre de l'Économie a semblé rétropédaler. Lors d'un débat sur la compatibilité de la croissance avec l'écologie organisé à Bercy, il a assuré vouloir aller au bout de la suppression de la taxe d'habitation, c'est-à-dire la supprimer pour les 20 % les plus favorisés à partir de 2020-2021, tout en confirmant que la question restait posée.

À l'Élysée, on confirme au Point que cette question fera bien partie du grand débat qui va s'ouvrir le 15 janvier. « On va poser à plat le sujet de la fiscalité et de la dépense publique et voir ce qu'il en ressort », explique-t-on.

Lire aussi Le Maire : « Il faut accélérer la baisse des impôts et donc des dépenses »

Quid du déficit? ?

Contrairement à la suppression de l'ISF, la disparition de la taxe d'habitation, y compris, donc, pour les 20 % les plus riches, n'a pas encore été votée. Pendant sa campagne présidentielle, « le candidat s'est engagé pour 80 % des Français », rappelle-t-on dans l'entourage...

Lire la suite sur Le Point.fr

5 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • heimdal
    08 janvier12:19

    Pour le gouvernement tu es un privilégié quand tu as fait de longues études donc avec une retraite qui sera amputée de plusieurs trimestres ,que tu travailles dur et que tu paies des impôts donc que tu finances la France .Ce pays encourage à en faire le moins possible et à cliver toutes les couches de populations .

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer