1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Bébés nés sans bras : trois petites filles malformées près de l'étang de Berre
Le Point21/01/2019 à 08:14

C'est dans le département l'Ain qu'est née l'affaire des bébés nés sans bras. 

Elles sont trois. Trois petites filles nées en juin, août et novembre 2016, dans un rayon de 30 kilomètres autour de Vitrolles, à Salon-de-Provence, Septèmes-les-Vallons, à Gignac-la-Nerthe, dans le département des Bouches-du-Rhône, dévoile Le Parisien. Les trois souffrent de malformations dites « agénésie transversale des membres supérieurs » (ATMS). La proximité géographique et la concomitance des faits constitueraient « un cas groupé » pour les scientifiques. Emmanuelle Amar, la lanceuse d'alerte à l'origine de l'affaire dans l'Ain, ne dit pas autre chose. « La science estime qu'une ATMS se produit lors d'une naissance sur 10 000. Il y a 27 000 naissances par an dans les Bouches-du-Rhône, donc, avec trois agénésies par an, on est déjà au-dessus du nombre total attendu. Mais, en plus, là elles se produisent dans un rayon de 30 kilomètres. C'est une affaire très sérieuse. »

Après l'Ain, le Morbihan et la Loire-Atlantique, les Bouches-du-Rhône et l'étang de Berre semblent ainsi connaître avec ces trois naissances une nouvelle affaire de bébés nés sans bras. Les familles de ces trois petites filles ont directement contacté la directrice du Registre d'étude des malformations en Rhône-Alpes (Remera) pour lancer l'alerte. L'association a ensuite transmis les données à Santé publique France. La ministre de la Santé Agnès Buzyn suivrait désormais de « près le dossier » et une enquête a été lancée...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer