1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Allemagne : école buissonnière ou grève scolaire? ?
Le Point09/04/2019 à 06:07

Manifestation organisée par le mouvement Fridays for Future, le 29 mars à Berlin.  

En Allemagne, le débat sur le grand mouvement mondial Fridays for Future pour le climat est en train de se focaliser sur la question de l'obligation scolaire. Chaque vendredi, des milliers d'écoliers et de collégiens allemands descendent dans la rue à Berlin, à Munich ou encore à Cologne pour manifester et appeler à en faire plus dans la lutte contre le changement climatique. Ce jour-là, leurs profs se retrouvent devant une salle presque vide. Ce qui, au début, faisait figure d'exception est maintenant un rituel qui alimente un gros débat en Allemagne. Entre ceux qui admirent et soutiennent ces jeunes qui ont le courage de descendre dans la rue pour exprimer leur colère, secouer la classe politique et espérer changer le monde et ceux qui, au contraire, voient dans ces manifestations une manière astucieuse de sécher les cours, le ton monte.La décision de punir les élèves qui sèchent les cours appartient en son âme et conscience à chaque directeur d'établissement. La pression venant d'en haut est forte, cependant : la ministre de l'Éducation de la Rhénanie-du-Nord-Westphalie, le plus grand Land allemand, a envoyé une lettre à tous les directeurs d'école leur enjoignant de prendre des sanctions. Elle leur rappelle que participer à une manifestation pendant les heures des cours enfreint la loi. Pourquoi ne pas manifester le samedi ? Certains chefs d'établissement ont déjà pris des mesures : un zéro à tous les élèves qui sèchent un contrôle,...

Lire la suite sur Le Point.fr

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M5441845
    08 avril09:23

    La question aurait du être posée depuis longtemps. C'est le printemps. C'est plus sympa d'aller balader en ville, ou d'avoir 3 jours de WE que d'aller en cours. Certains politiques ont fait un peu trop d'honneur a ce mouvement. Surtout que si l'Allemagne a un vrai problème avec ses 240 centrales à charbon, c'est la conséquence de sa sortie du nucléaire pour laquelle la génération précédente allait manifester...

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer