Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

À Brégançon, Emmanuel Macron et Vladimir Poutine peinent à s'entendre
Le Point20/08/2019 à 06:54

La rencontre entre Emmanuel Macron et Vladimir Poutine au fort de Brégançon aura permis une avancée : la libération du banquier français Philippe Delpal détenu à Moscou depuis six mois et désormais assigné à résidence dans le cadre d'une mystérieuse affaire de fraude qui s'apparente davantage à un règlement de comptes. Un geste consenti par la justice russe à la veille de la visite du chef du Kremlin en France. Pour le reste, rien de concret. Rien sur le front ukrainien pourtant soumis à des échanges de tirs quotidiens entre les forces de Kiev et les séparatistes prorusses. Une guerre déclenchée voilà cinq ans, au prix de 13 000 morts, au cours de laquelle l'Ukraine s'est vue amputée du Donbass, la région minière à l'est du pays, d'une superficie supérieure à celle de l'Île-de-France, de facto sous la coupe de Moscou.Depuis les accords de Minsk conclus en 2014 et 2015 et destinés à mettre fin aux combats, les bombardements n'ont jamais cessé. Vingt trêves ont été violées, la dernière il y a tout juste un mois. Roquettes, grenades, obus s'abattent sans relâche sur la ligne de démarcation, longue de 470 kilomètres. Dans la nuit du 6 août, près de Donetsk, quatre soldats ukrainiens ont ainsi péri dans leurs tranchées, fauchés par les mitrailleuses ennemies. Un coup dur pour Volodymyr Zelensky, le tout nouveau président ukrainien élu après s'être engagé à ramener la paix dans la région.Lire aussi BHL - Deux heures...

Lire la suite sur LePoint.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer