1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Savoir lire le compte de résultat d'une entreprise
Dernière mise à jour le : 24/10/2018

everything possible/Shutterstock / everything possible

Une entreprise présente ses comptes pour chaque année d'activité. Elle y synthétise l'ensemble de ses produits et charges. La lecture de ces éléments donne une vision globale de sa performance, de sa dynamique commerciale et de son niveau de rentabilité.

Les ventes de l'entreprise

On appelle «chiffre d'affaires» la somme générée par la vente de biens ou de services d'une entreprise au cours d'un exercice comptable. Pour un groupe, on parle de chiffre d'affaires consolidé et les revenus nets de l'ensemble des filiales sont additionnés. L'évolution du CA (Chiffre d'Affaires) indique si la société est en croissance et/ou si elle gagne des parts de marché.

On parle de croissance organique lorsque la progression du chiffre d'affaires liée à une hausse des ventes en volume et/ou en prix. On parle de croissance externe lorsqu'elle est liée aux acquisitions réalisées en cours d'exercice.

À noter

Un exercice comptable recouvre une durée de 12 mois, parfois décalés par rapport à l'année calendaire.

La rentabilité de l'activité

L'Excédent Brut d'Exploitation (EBE) mesure la rentabilité dégagée par l'activité d'une entreprise.

Pour calculer l'EBE, les achats de biens et de services, le coût de la masse salariale et les impôts et taxes sont déduits du chiffre d'affaires. Les produits et charges exceptionnels, les amortissements et les charges financières ne sont pas pris en compte.

L'EBE est très similaire à l'EBITDA (Earnings Before Interest and Taxes en anglais). Celui-ci est souvent mis en avant par les entreprises cotées mais ne prend pas en compte les impôts et taxes.

Le bénéfice dégagé

Le résultat net prend en compte l'intégralité des produits et des charges. Les produits regroupent le chiffre d'affaires, les revenus financiers (intérêts et gains sur la trésorerie) et les produits exceptionnels (plus-value sur une cession, par exemple).

Les charges intègrent les coûts liés à l'exploitation (EBE), les amortissements (perte de valeur des actifs immobilisés), les provisions (pour un risque probable par exemple), les charges financières et celles exceptionnelles (non récurrentes).

Compte tenu de ces éléments, une entreprise structurellement rentable au niveau de son activité peut enregistrer un résultat net négatif (une perte). L'inverse est aussi vrai. Le bénéfice net sera partagé entre les actionnaires, sous forme de dividendes, et l'entreprise, sous forme de réserves. Il n'est toutefois pas considéré comme un indicateur fiable pour mesurer la performance d'une entreprise. Le résultat net récurrent lui est préféré car il exclut les éléments exceptionnels.

Des données publiques

Les comptes des entreprises cotées en Bourse sont publics. Vous pouvez les retrouver sur leur site Internet dans la rubrique dédiée aux relations avec les investisseurs.

Calculez votre épargne sur un CSL

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer