1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le divorce et les finances du couple
Dernière mise à jour le : 17/07/2019

fizkes/Shutterstock / fizkes

Divorcer, c'est déconstruire point par point la vie commune du couple. Parmi les nombreuses questions à régler, il y a celle des finances. Pour éviter les conflits, votre banque peut vous aider.

Après un divorce, que devient le compte joint?

L'argent présent sur le compte joint est présumé appartenir pour moitié à chaque époux. Lors du divorce, il doit donc être partagé entre eux à part égales. Il en va de même pour les créances encore en attente de paiement. Si le divorce n'est pas conflictuel, il est préférable de clore au plus vite le compte joint et de réorganiser les finances de chaque époux. Si le divorce est conflictuel, l'un des époux peut dénoncer le compte joint. À ce titre, il reste ouvert. Toutefois, chaque opération doit être validée par les 2 époux.

Après un divorce, qui rembourse le ou les crédits?

Tous les crédits souscrits en commun restent à la charge des 2 ex-époux. En revanche, un crédit souscrit au nom d'un seul époux doit être remboursé par ses soins à l'issue de divorce. Exception faite s'il s'agit d'une «dette ménagère», visant à l'entretien du ménage ou à l'éducation des enfants.

Exemple

L'achat d'électroménager pour le logement familial ou un crédit pour financer les études des enfants. Dans ce cas, les époux doivent rembourser toutes les créances ensemble.

Le divorce autorise-t-il les époux à modifier la clause bénéficiaire d'une assurance-vie?

Tant que le bénéficiaire n'a pas accepté officiellement le contrat d'assurance-vie, le titulaire peut modifier la clause bénéficiaire autant de fois qu'il le souhaite, notamment au moment de la séparation. Cela vaut même si le divorce n'est pas encore prononcé. En revanche, une le contrat accepté, la clause bénéficiaire ne peut plus être modifiée.

En savoir plus

Calculez le montant votre salaire net

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer