Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

La rente éducation: pour assurer l’avenir de vos enfants
Dernière mise à jour le : 14/05/2019

Rawpixel.com/Shutterstock / Rawpixel.com

Rawpixel.com/Shutterstock / Rawpixel.com

En cas de décès ou d’invalidité d’un des parents, une famille peut être confrontée à une forte baisse de ses revenus. Dès lors, le financement des études des enfants peut être compromis. Pour éviter ce scénario, vous pouvez souscrire une rente éducation.

Le principe de la rente éducation

La rente éduction est un contrat d’assurance. Elle vise à compenser en partie la perte de revenus de votre famille si vous décédez ou devenez invalide. Ainsi, elle procure à vos enfants les ressources financières nécessaires pour poursuivre leurs études. Elle peut être contractée pour une durée déterminée indépendamment d’autres garanties (maladie, décès, dépendance…) auprès d’une institution de prévoyance, d’une mutuelle ou d’une société d’assurance.

La rente éducation est versée aux enfants désignés dans le cadre du contrat et à la charge de l’assuré décédé ou invalide. Ainsi, vous pouvez inclure vos enfants et ceux de votre conjoint. Vous pouvez également choisir de n’assurer que les plus jeunes, par exemple.

Le montant de la prime d’assurance dépend de plusieurs données

En souscrivant une rente éducation, vous vous engagez à payer une prime d’assurance annuelle pendant toute la durée du contrat. Le montant de cette prime dépend de l’âge du ou des parents souscripteurs, du nombre d’enfants à assurer, de leur âge, et enfin du montant et de la durée de la rente garantie. Selon votre choix, la rente peut par exemple prendre fin au 18ème anniversaire de l’enfant ou aller jusqu’au 28ème.

A savoir

En cas de décès d’un affilié, certains régimes spéciaux de la Sécurité sociale prévoient le versement de rentes éducation à ses enfants.

Les modalités de versement de la rente

Le montant de la rente à verser à un enfant se calcule en fonction du dernier salaire perçu par le parent souscripteur. Il peut être fixe ou progressif. Dans tous les cas, il est revalorisé chaque année. En outre, le versement se fait mensuellement ou trimestriellement.

A noter

Si le deuxième parent vient à décéder après l’assuré, la rente de l’enfant peut être doublée.

La fiscalité de la rente

La rente éducation n’est pas imposable si le contrat de prévoyance dans lequel elle est inclue a été souscrit à titre privé par un salarié particulier. Dans le cadre d’un contrat Madelin souscrit par un professionnel indépendant, elle est imposable. Toutefois, l’assuré peut déduire les primes versées de son revenu imposable.

Si vous décédez ou devenez invalide, la rente éducation permet d’assurer une source de revenus à vos enfants en vue de la poursuite de leurs études. Souscrire une telle garantie vous conduit à verser une prime d’assurance chaque année.

Annonces immobilières