Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Affaire Carlos Ghosn

  • France 2414.06.202118:02

    Un ancien membre des forces spéciales américaines et son fils, accusés par la justice japonaise d'avoir aidé l'ancien patron de Renault-Nissan Carlos Ghosn à fuir Tokyo pour rejoindre le Liban en décembre 2019, ont plaidé coupables lundi devant un tribunal de Tokyo. (Reportage)

  • AFP14.06.202113:41

    Le procès de Michael Taylor et son fils Peter, accusés d'avoir participé à l'audacieuse exfiltration de Carlos Ghosn du Japon fin 2019, s'est ouvert lundi à Tokyo, et les deux Américains ont d'emblée reconnu les faits. Tous deux sont arrivés au tribunal menottés, vêtus de vestes noires et de chemises blanches, et masqués en raison du Covid-19

  • AFP14.06.202113:38
    2

    Un trajet en train incognito, de faux musiciens avec de gros caissons et des jets privés: retour sur la fuite rocambolesque de Carlos Ghosn du Japon fin 2019, alors que s'ouvre lundi le procès de deux de ses complices présumés à Tokyo. Train, hôtels et caissons Des images de vidéosurveillance ont révélé que M

  • Boursorama avec Media Services14.06.202112:45
    4

    CHRONOLOGIE - Le 19 novembre 2018, le magnat de l'automobile était arrêté à Tokoy accusée d'avoir omis de déclarer ses revenus chez Nissan aux autorités boursières. Le début d'une série de révélations et d'accusations qui n'ont toujours pas été à ce jour tranchées

  • Reuters14.06.202109:02
    1

    TOKYO, 14 juin (Reuters) - Un ancien membre des forces spéciales américaines et son fils, accusés par la justice japonaise d'avoir aidé l'ancien patron de Renault-Nissan Carlos Ghosn à fuir Tokyo pour rejoindre le Liban en décembre 2019, ont plaidé coupables lundi devant un tribunal de Tokyo. Michael Taylor et son fils Peter, accusés d'avoir reçu 1,3 million de dollars (1,07 million d'euros) pour aider Carlos Ghosn à fuir le Japon, risquent jusqu'à trois ans de prison

  • AFP14.06.202107:48
    1

    Le procès de Michael Taylor et son fils Peter, complices présumés de l'exfiltration de Carlos Ghosn du Japon fin 2019, doit s'ouvrir lundi à Tokyo, promettant de livrer des détails sur l'une des fuites "les plus effrontées" de l'histoire récente. Michael Taylor, 60 ans, ancien membre des forces spéciales américaines reconverti dans la sécurité privée, et son fils Peter Taylor, 28 ans, avaient été arrêtés en mai 2020 près de Boston (nord-est des Etats-Unis) par les autorités américaines, en vertu de mandats d'arrêt émis par le Japon

  • AFP04.06.202115:33
    2

    Les avocats de l'ex-magnat de l'automobile Carlos Ghosn, entendu pendant plusieurs jours au Liban par des magistrats français, ont salué vendredi une procédure "équitable" pour l'ancien patron de Renault-Nissan qui n'a eu de cesse de fustiger la justice japonaise. Peu de détails ont fuité sur les cinq jours d'audition réalisés par des juges d'instruction de Nanterre et de Paris venus tout spécialement au Liban pour entendre M

  • AFP04.06.202115:32

    Les avocats de l'ex-magnat de l'automobile Carlos Ghosn, entendu pendant plusieurs jours au Liban par des magistrats français, ont salué vendredi une procédure "équitable" pour l'ancien patron de Renault-Nissan qui n'a eu de cesse de fustiger la justice japonaise. Peu de détails ont fuité sur les cinq jours d'audition réalisés par des juges d'instruction de Nanterre et de Paris venus tout spécialement au Liban pour entendre M

  • Reuters04.06.202114:54
    1

    BEYROUTH (Reuters) - Les avocats de Carlos Ghosn, ancien dirigeant de l'alliance Renault-Nissan, ont déclaré vendredi qu'une partie du dossier examiné par les juges d'instruction français à Beyrouth devait être déclarée "nulle et non avenue". "Nous pensons, sur la base de l'avis juridique rendu par un expert, qu'une partie du dossier doit être déclarée nulle et non avenue car elle est entachée d'erreurs commises volontairement par les autorités japonaises", a déclaré l'un de ses avocats à l'issue des audiences

  • Reuters04.06.202114:10

    BEYROUTH, 4 juin (Reuters) - Les avocats de Carlos Ghosn, ancien dirigeant de l'alliance Renault-Nissan, ont déclaré vendredi qu'une partie du dossier examiné par les juges d'instruction français à Beyrouth devait être déclarée "nulle et non avenue". "Nous pensons, sur la base de l'avis juridique rendu par un expert, qu'une partie du dossier doit être déclarée nulle et non avenue car elle est entachée d'erreurs commises volontairement par les autorités japonaises", a déclaré l'un de ses avocats à l'issue des audiences

  • AFP31.05.202118:11
    18

    Des magistrats français en déplacement spécial au Liban ont entendu lundi l'ancien patron de Renault-Nissan Carlos Ghosn, premier jour d'audition dans le cadre des enquêtes qui le visent à Nanterre et Paris notamment pour abus de biens sociaux. Au menu des séances d'interrogatoires prévues jusqu'à vendredi: deux fêtes au château de Versailles, dont une que la justice soupçonne d'avoir été organisée en l'honneur des 60 ans du patron déchu, des flux financiers avec un distributeur commercial à Oman, ainsi que des prestations de conseil quand Carlos Ghosn était PDG de Renault-Nissan

  • Reuters31.05.202117:32

    (Actualisé avec précision) BEYROUTH, 31 mai (Reuters) - L'ancien dirigeant de l'Alliance Renault-Nissan RENA.PA 7201

  • France 2431.05.202113:29

    L'ancien dirigeant de l'Alliance Renault-Nissan, Carlos Ghosn, est interrogé à Beyrouth à partir du 31 mai par des juges d'instruction français qui enquêtent sur des allégations de malversations financières en France qui ont conduit à la saisie de millions d'euros de ses actifs, ont annoncé ses avocats. La correspondance France 24 de Zeina Antonios apporte des explications sur cette audition

  • France 2431.05.202112:30

    Une délégation de magistrats et d'enquêteurs français se rendra, lundi 31 mai, à Beyrouth afin d'y entendre l'homme d'affaires Carlos Ghosn dans le cadre des deux enquêtes instruites à Nanterre et Paris. L'ancien patron du groupe Renault-Nissan vit au Liban depuis fin décembre 2019 après une fuite spectaculaire du Japon, où il devait être jugé pour malversations financières

  • Reuters31.05.202110:50

    BEYROUTH (Reuters) - L'ancien dirigeant de l'Alliance Renault-Nissan, Carlos Ghosn, est interrogé à Beyrouth à partir de lundi par des juges d'instruction français qui enquêtent sur des allégations de malversations financières en France qui ont conduit à la saisie de millions d'euros de ses actifs, ont annoncé ses avocats. Les magistrats et enquêteurs français entendront pour la première fois l'ex-PDG dans le cadre d'une procédure en cours concernant le financement de deux fêtes organisées au château de Versailles alors que Renault en était mécène, sur des paiements versés par la coentreprise basée au Pays-Bas, Nissan-Mitsubishi BV (NMBV), à un distributeur à Oman, et sur des prestations de conseil payées par cette filiale

  • Reuters31.05.202110:11

    BEYROUTH, 31 mai (Reuters) - L'ancien dirigeant de l'Alliance Renault-Nissan, Carlos Ghosn, est interrogé à Beyrouth à partir de lundi par des juges d'instruction français qui enquêtent sur des allégations de malversations financières en France qui ont conduit à la saisie de millions d'euros de ses actifs, ont annoncé ses avocats. Les magistrats et enquêteurs français entendront pour la première fois l'ex-PDG dans le cadre d'une procédure en cours concernant le financement de deux fêtes organisées au château de Versailles alors que Renault en était mécène, sur des paiements versés par la coentreprise basée au Pays-Bas, Nissan-Mitsubishi BV (NMBV), à un distributeur à Oman, et sur des prestations de conseil payées par cette filiale

  • Reuters20.05.202118:18
    2

    (Actualisé avec contexte) par Bart H. Meijer AMSTERDAM, 20 mai (Reuters) - La justice néerlandaise a ordonné jeudi à Carlos Ghosn de restituer à Nissan 7201

  • AFP20.05.202116:00
    8

    L'ancien dirigeant automobile Carlos Ghosn, accusé de fraude, va devoir rembourser près de cinq millions d'euros de rémunérations à l'alliance Nissan-Mitsubishi, a statué jeudi la justice néerlandaise. Carlos Ghosn, qui compte faire appel de cette décision, avait intenté une action en justice contre l'entreprise, contrôlée par une société holding néerlandaise, pour contester ce qu'il qualifie de licenciement illégal

  • Reuters20.05.202112:44

    AMSTERDAM, 20 mai (Reuters) - La justice néerlandaise a ordonné jeudi à Carlos Ghosn de restituer à Nissan et Mitsubishi près de 5 millions d'euros de revenus versés en 2018 par Nissan-Mitsubishi BV, leur coentreprise basée aux Pays Bas. Nissan et Mitsubishi, qui ont évincé Ghosn de leur présidence après son arrestation pour malversation, faisaient valoir que ces revenus avaient été indûment versés

  • France 2426.04.202119:17
    1

    De l'arrestation fracassante de l'homme d'affaires au Japon jusqu'à son évasion rocambolesque vers le Liban fin décembre 2019, l'affaire Carlos Ghosn a sidéré le monde. Depuis, le couple Ghosn vit à Beyrouth sous le coup d'un mandat d'arrêt international

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer