1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Violences contre les Roms : nouvelle vague d'interpellations en banlieue
Le Point29/03/2019 à 10:59

En dépit des appels au calme, des menaces et des violences continuent d'être dénombrées à l'encontre des communautés roms d'Île-de-France.Hier, à Aulnay-sous-Bois, les policiers ont interpellé quatre individus, tous majeurs, de 25 à 19 ans au volant de deux véhicules repérés deux jours plus tôt comme ayant été utilisés le 26 mars lors d'une agression de Roms. Ce jour-là, deux hommes avaient été violemment agressés en fin d'après-midi par une vingtaine de personnes sur fond de rumeurs d'enlèvements d'enfants. Les deux victimes avaient été hospitalisées.Trois des quatre jeunes hommes interpellés dans le cadre de cette affaire sont connus des services de police. Ils ont tous été placés en garde à vue. Les enquêteurs s'inquiètent désormais de possibles connexions entre différentes cités de la petite et de la grande couronne pour mener leurs expéditions aux relents de pogroms. En effet, si trois des mis en cause résident à Aulnay-sous-Bois, le troisième vit à Trappes, dans les Yvelines, à une cinquantaine de kilomètres de la commune de Seine-Saint-Denis.Des incidents à Bondy, Ivry...Dans une autre ville de Seine-Saint-Denis, à Bondy, quatre individus ont été signalés aux abords d'un campement de Roms aux alentours de 2 heures du matin. Selon l'interlocuteur de la police, « ?ils semblaient surveiller? » les lieux. Ils se sont volatilisés avant l'arrivée des forces de l'ordre. À Ivry-sur-Seine, dans le...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer