1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Vincent Lambert : « Le voir partir, c'est le voir en homme libre », assure sa femme
Le Point20/05/2019 à 19:55

Un long débat se termine. Lundi 20 mai, l'arrêt des soins de Vincent Lambert a débuté au CHU de Reims alors que sa famille se déchire depuis de nombreuses années. Au micro de RTL, Rachel, son épouse, a confié son émotion : « Là, je fais abstraction de tout, le moment est à la dignité, à l'accompagnement et à l'amour. »Vincent Lambert, victime d'un accident de la route en 2008, est depuis tétraplégique et plongé dans un état végétatif. Sa famille s'affronte autour de ses volontés. Selon son épouse, il s'était prononcé avant l'accident contre tout acharnement thérapeutique. Dans l'autre camp, ses parents demandent son placement dans un établissement spécialisé pour les personnes handicapées, car, pour eux, il n'est pas en fin de vie. Le couple en avait même appelé au président de la République. Dans un message Facebook, Emmanuel Macron a estimé que ce n'était pas à lui qu'appartenait la décision de suspendre les traitements.Lire aussi Vincent Lambert : Macron estime qu'il ne lui « appartient pas de suspendre » l'arrêt des traitementsUne sédation « profonde »À la fin du mois d'avril, le Conseil d'État avait ouvert la voie à l'arrêt des soins. Lundi matin, les médecins ont annoncé à la famille avoir entamé la procédure d'arrêt des traitements. Celle-ci prévoit une sédation « profonde et continue » et l'arrêt de l'hydratation et de l'alimentation par sonde. Ses parents dénoncent « une folie ». « C'est...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer