1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Tunisie : décès de la veuve du président Essebsi
Le Point15/09/2019 à 14:25

« À Dieu nous appartenons et à Dieu nous retournons. » C'est ainsi que Hafedh, l'un des deux fils de Béji et Chadlia Caïd Essebsi, a rendu publique, via un post Facebook, la mort de sa mère. Son père est mort le 25 juillet dernier, jour anniversaire de la République tunisienne. Un événement qui a précipité une présidentielle anticipée. Mme Essebsi a rejoint son mari à l'aube du premier tour de cette élection qui désignera le successeur de son mari. Elle avait 83 ans. Le couple s'était marié en 1958, ils avaient quatre enfants.Lire aussi Tunisie : la santé du président Essebsi, une affaire d'ÉtatUne femme si discrèteCette femme s'est caractérisée par sa réserve durant les quatre ans et demi de présidence. Elle accompagnait rarement son mari en voyage officiel et n'apparaissait que pour des événements significatifs : chaque 13 août pour la Journée des femmes. Un profil très différent de Wassila Bourguiba ou de Leïla Ben Ali qui intervenaient publiquement dans la vie politique. Elle disait « qu'ils se parlaient de tout » et de tous, mais en privé. On lui prêtait un rôle important dans la prise de pouvoir de Nidaa Tounes par son fils Hafedh. Il avait pris le pouvoir abruptement, entraînant le parti créé pour son père dans une spirale d'autodestruction. Une fois élu président de la République, BCE s'était retiré de Nidaa Tounes, car « président de tous les Tunisiens ». Premier parti au sein de l'Assemblée des...

Lire la suite sur LePoint.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer