1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les types de crédit à connaître
Dernière mise à jour le : 25/10/2018

Minerva Studio/Shutterstock / Minerva Studio

Les banques proposent différentes types de crédit, que ce soit pour financer un achat immobilier, un investissement locatif, un projet personnel ou encore des dépenses de consommation. Cette offre diversifiée vous permet de sélectionner un crédit en fonction de votre profil et de vos besoins.

Le crédit amortissable pour l'immobilier ou la consommation

Il s'agit de la forme de crédit la plus courante. A chaque échéance, vous remboursez à la fois des intérêts et une partie du capital emprunté. Toutefois, l a part des intérêts dans les remboursements est plus importante au début du crédit. Elle diminue au fil du temps tandis que le montant du capital remboursé augmente. Le crédit amortissable peut porter sur un achat immobilier ou sur le financement d'un projet. Il s'oppose au crédit in fine.

A savoir

Un crédit amortissable peut être à taux fixe ou à taux variable ou révisable.

Le crédit à taux fixe progressif pour emprunter plus

Avec le crédit à taux fixe progressif ou à échéances progressives, les remboursements augmentent d'un certain pourcentage chaque année. En général, la hausse des mensualités est d'environ 1 % par an. Le taux d'endettement de l'emprunteur étant calculé par rapport à la première mensualité, ce type de crédit permet d'emprunter plus qu'avec un crédit amortissable. Il est adapté aux emprunteurs ayant un potentiel de hausse de leurs revenus ou une bonne visibilité (jeunes cadres, fonctionnaires...).

Le crédit in fine pour l'investissement locatif

Lors d'un prêt in fine, les mensualités portent seulement sur les intérêts. Ainsi, le capital n'est remboursé, en intégralité, qu'à la dernière échéance. Le prêt in fine étant plus risqué pour les banques, celles-ci demandent des garanties supplémentaires pour ce type de crédit (nantissement d'un contrat d'assurance-vie, hypothèque d'un bien immobilier).

Le prêt in fine est particulièrement adapté pour un investissement locatif. En effet, les mensualités sont constantes et plus faibles que pour un crédit amortissable. En outre, les intérêts viennent en déduction des revenus locatifs, ce qui permet de réduire la fiscalité de l'investissement locatif.

Le crédit renouvelable pour avoir une réserve d'argent

En souscrivant un crédit renouvelable, vous obtenez une ligne de crédit dans laquelle vous pouvez puiser en cas de besoin. Le montant de cette réserve d'argent est précisé dans le contrat du prêt. Un crédit renouvelable peut être associé à une carte de crédit. Chaque remboursement porte à la fois sur les intérêts et le capital. Le crédit renouvelable peut être résilié à tout moment, moyennant le remboursement des sommes dues.

A noter

Les taux d'intérêt des crédits renouvelables sont plus élevés que ceux des crédits personnels classiques. 

Le crédit modulable pour adapter ses remboursements

Ce type de prêt vous permet d'augmenter ou de réduire le montant de vos mensualités de remboursements, de les suspendre ou encore d'effectuer un remboursement anticipé. L'avantage du crédit modulable est d'adapter vos remboursements à vos revenus. La plupart des crédits immobiliers sont plus ou moins modulables.

Le crédit relais en attendant la vente de sa résidence principale

Ce crédit est accordé pour financer l'acquisition d'un nouveau logement lorsque l'ancien n'a pas encore été vendu. Il s'agit d'un prêt de transition dont la durée est supposée être très courte (quelques semaines ou mois). Il prend fin avec la vente de l'ancien logement. Au-delà de deux ans, la banque peut exiger le remboursement. Elle peut vous demander de baisser le prix de vente.

Les différentes formes de crédit sont nombreuses et répondent à des besoins génériques. Toutefois, certains seront plus adaptés que d'autres à votre situation personnelle.

Calculez le montant votre prêt perso

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer